Aide aux victimes du tsunami au Japon

En 2011, le Japon a été frappé par une catastrophe naturelle des plus sévères dans l'histoire du pays : un séisme d'une magnitude de 9, suivi d'un tsunami massif. Cet événement a bouleversé la vie de plus de 15 000 personnes. Les pertes économiques ont été estimées à 211 milliards de dollars.

Après nous être rapidement assurés de la sécurité de nos collaborateurs en déplaçant les fonctions du siège à Osaka et en aidant les collaborateurs à évacuer vers les bureaux d'Osaka et de Nagoya, SKF Japon a fait équipe avec d'autres filiales des pays voisins pour venir en aide aux plus démunis.

Des comprimés d'iode ont été distribués pour se préparer à une éventuelle contamination radioactive et des dosimètres ont également été fournis par SKF Chine pour mesurer le niveau de radioactivité dans l'environnement ainsi que dans les produits et composants fournis par SKF.

SKF Japon a maintenu une communication étroite avec le gouvernement local afin d'apporter l'aide de SKF aux communautés affectées. Toutefois, en raison des possibilités restreintes de réception et d'entreposage à long terme de biens collectés dans la zone affectée, SKF a opté pour des dons financiers à travers des organisations humanitaires afin d'aider les habitants de la région .

En plus des dons en provenance du siège social de SKF en Suède et de SKF Japon, SKF Asie Pacifique a également fait appel à la générosité de ses collaborateurs. Des dons ont été faits à la Croix-Rouge du Japon et à Médecins sans Frontières (MSF).


SKF logo