Droits de l'homme et normes de travail

Respect et protection des droits de l'homme et des normes de travail

Le Code de conduite SKF précise clairement que nous devons respecter nos collaborateurs et leurs droits. Nous devons également leur offrir de bonnes conditions de travail en toute sécurité, éliminer toute forme de discrimination et leur permettre de continuellement développer leurs compétences dans l'objectif de les satisfaire et leur offrir des possibilités d'évolution professionnelle. Toute transgression ou manquement au Code de conduite peut engendrer de graves conséquences telles que la résiliation du contrat de travail au sein de l'entreprise.

Avec 45 000 collaborateurs issus de cultures différentes et résidant dans des pays dont les gouvernements appliquent les droits de l'homme et du travail selon différents degrés, il est impératif pour SKF d'exprimer clairement notre approche. Pour cela, nous nous appuyons sur des directives et principes internationaux, communiquons explicitement nos propres principes dans toute la société et mettons en place des mesures garantissant le respect de ces principes.

Quelle est notre réponse aux problèmes de droits de l'homme et de normes de travail ?

  • Principes
    Nous croyons et nous engageons à ce que le respect et la protection des droits de nos collaborateurs ne soient pas une éventualité mais un devoir. Notre engagement à respecter et traiter tous les collaborateurs avec égalité et équité indépendamment de leur race, sexe, âge, origine, handicap, classe sociale, religion, orientation sexuelle, affiliation à un syndicat ou à une tendance politique est clairement décrit dans le code de conduite SKF.


  • Approche
  • Evolution

Le saviez-vous ?

SKF logo