Utilisation des produits chimiques et respect de la législation

SKF s'efforce activement depuis des années de réduire l'utilisation des produits chimiques nocifs dans la production. Les produits chimiques ont non seulement un impact sur l'environnement s'ils sont mal gérés lorsqu'un rebut en contient, mais leur utilisation dans le processus de fabrication peut également avoir des effets néfastes sur la santé des collaborateurs, comme par exemple la vapeur des composés organiques volatils (COV).

SKF a clairement déclaré que toutes les substances dangereuses listées dans la "Global Automotive Declarable Substance List" (GADSL - liste des substances devant être déclarées dans l'automobile), les substances REACH potentiellement dangereuses et celles de la liste SIN (Substitution Immédiate Nécessaire), avec une limite de concentration de 0,1 % (poids) ne devaient en aucun cas être utilisées dans les produits SKF. Pour résumer, le concept SKF d'éco-conception est un processus dans lequel SKF intègre des questions clé sur l'environnement comme le recyclage des produits, les exigences de conformité à la législation et la biodégradabilité dès la conception et le développement de nouveaux produits.

Quelle utilisation faisons-nous des produits chimiques ?

  • Solvants et COV
    Utilisation des solvants : réduction de 50% en termes absolus en 2012 (par rapport au niveau de 2007)

    Après avoir atteint avec succès son objectif de réduction de l'utilisation des solvants de 25 % en 2007 par rapport à 2002, SKF se fixe un nouvel objectif de réduction à 50 % en termes absolus en 2012 (par rapport au niveau de 2007).

    Même si d'importants progrès ont été réalisés (réduction de près de 700 tonnes par rapport à 2007) l'utilisation de COV en 2012 était de 966 tonnes, soit une réduction de seulement 40 %. L'objectif de réduction de 50% a été étendu jusqu'en 2014.

    Nos comptes-rendus de performances peuvent être consultés à la section - Suivi et compte-rendu des performances.
  • BPC
  • ODS
  • REACH
SKF logo