Cookies sur le site Internet SKF

SKF utilise des cookies sur ses sites Web pour proposer et afficher des informations ciblées et adaptées aux préférences de ses visiteurs, par exemple le choix du pays et de la langue. Acceptez-vous les cookies SKF ?

cookie_information_popup_text_2[117]

La nécessité est la mère de l'invention

  • Article

    2016 May 19, 10:00 CET

    Chuck Newmister, responsable grands comptes Reliability Systems chez SKF, examine la façon dont une stratégie de gestion des ressources efficace peut aider les entreprises de l'industrie des hydrocarbures à protéger leurs marges d'exploitation dans un contexte de volatilité croissante.

    L'industrie des hydrocarbures est poussée à maintenir ses marges d'exploitation. Les prix du pétrole ont considérablement baissé ces douze derniers mois, principalement en raison d'une offre excédentaire. Cette chute est due à différents facteurs, notamment la découverte de nouveaux réservoirs et de nouvelles techniques de forage, l'essor de la fracturation du schiste, la faiblesse des principales économies, la disponibilité croissante de sources d'énergie alternatives et l'introduction de moteurs à combustion encore plus efficaces dans les voitures, les camions, les installations industrielles et les centrales électriques.

    Bien que le marché du gaz naturel soit légèrement plus vigoureux, il y règne aussi une inquiétude croissante car l'offre, à court terme, va probablement dépasser la demande, les analystes du secteur prévoyant une croissance annuelle modeste de seulement 2,4 d'ici 2018.

    Il semblerait qu'une volatilité continue tout au long de la chaîne d'approvisionnement devienne la norme dans un futur proche. Les entreprises doivent donc se préparer à l'incertitude, en adaptant leurs activités pour accroître leur flexibilité, tout en développant de nouvelles méthodes permettant d'exploiter tout le potentiel des investissements existants et futurs dans les systèmes et équipements d'extraction, de raffinage et de distribution.

    Gestion des ressources et optimisation des coûts
    Depuis les débuts de la production et la commercialisation en série, l'industrie des hydrocarbures fait figure de chef de file mondial en matière de maintenance prédictive et préventive, en développant des modèles suivis par de nombreux autres secteurs industriels. Ces techniques ont été utilisées comme outils clés pour améliorer la sécurité, l'efficacité et l'optimisation des usines et des processus et ont appuyé la croissance d'une nouvelle discipline de gestion des ressources.

    La gestion des ressources repose sur une évaluation stratégique qui identifie les opportunités d'amélioration de l'usine en fonction de la criticité, puis définit et applique les solutions les plus adaptées. Le but est d'intégrer les objectifs commerciaux, les défis qui se posent aux applications et la culture d'entreprise dans une feuille de route qui améliore la fiabilité, la réalisation et la fonction de toutes les ressources d'extraction, de traitement et de distribution. Une méthode d'optimisation de l'efficacité des moyens de production (Asset Efficiency Optimization - AEO) est ensuite mise en œuvre pour s'assurer que chaque ressource est utilisée aussi efficacement que possible, afin d'optimiser les résultats sans augmenter les dépenses en capital, tout en réduisant les coûts de maintenance et d'exploitation globaux.

    La réussite d'un programme de gestion des ressources dépend d'une stratégie clairement définie. Celle-ci doit être axée sur des objectifs commerciaux, en commençant par une compréhension de la situation actuelle et une vision des besoins à satisfaire pour atteindre des performances optimales.

    Réf. : PWC http://www.strategyand.pwc.com/perspectives/2015-oil-gas-trends

    Ce processus peut se révéler difficile en raison de la complexité des systèmes de gestion et de production présents dans un grand nombre de grandes compagnies pétrolières multinationales comptant de multiples sites. Le point de départ consiste généralement à effectuer une analyse des besoins du client. Il s'agit d'une enquête de 40 questions directes qui permet d'obtenir un aperçu du fonctionnement de chaque usine de production, de cartographier le mode de fonctionnement de ses processus de fiabilité et sa position sur la maturité de la maintenance, comparé aux moyennes et meilleures pratiques de l'industrie. (voir fig 1).

    Une fois terminée, l'analyse des besoins du client fournit des données essentielles pour établir un plan AEO détaillé afin d'améliorer la fiabilité de l'usine et l'utilisation des ressources. Cette procédure de gestion du travail aborde quatre domaines principaux : stratégie de maintenance, identification du travail, contrôle du travail et son exécution, fournissant une méthodologie intégrée qui reflète les processus, la culture et la technologie propres à chaque installation ou opération.

    Un bon nombre d'entreprises de l'industrie des hydrocarbures, notamment les grandes entreprises, adoptent une approche structurée de la gestion des ressources. Toutefois, au fil du temps, les programmes de gestion des ressources à long terme planifiés avec soin ont tendance à devenir désorganisés, en raison de restrictions financières, de modernisations d'usines, d'acquisitions d'entreprise, de changements de réglementations ou du lancement de nouveaux produits. Par conséquent, le point de vue des responsables et ingénieurs se concentre sur les problèmes internes à court terme, au détriment des plans à plus long terme qui se retrouvent relégués à la fin de la liste des priorités.

    Il est également important de noter que, même si bon nombre d'entreprises du secteur disposent de processus de gestion des ressources et de fiabilité des usines extrêmement efficaces, ces derniers ne sont pas toujours intégrés dans des systèmes. Les informations et les connaissances acquises par les ingénieurs et les opérateurs au fil des ans restent, dans une large mesure, enfermées dans leurs têtes, seule une faible proportion faisant l'objet d'un enregistrement et d'un catalogage de façon à faciliter leur assimilation par les nouveaux employés ou sous-traitants

    L'analyse des besoins du client permet de démarrer simplement le processus et peut conduire à la phase suivante, que l'on appelle un projet de maintenance simplifiée basée sur la fiabilité (RCM) SKF, où il est possible de commencer à recueillir une grande partie de ces informations précieuses de façon constructive aussi bien pour les ingénieurs de l'usine que pour les responsables.

    Vision à long terme
    L'ampleur et la complexité de la plupart des opérations liées au pétrole et au gaz font que, pour être véritablement efficace, une stratégie de gestion des ressources nécessite une vision claire et un plan de mise en œuvre tactique à long terme. Se contenter de moins entraînerait presque certainement une hausse des coûts d'exploitation, avec un risque d'augmentation des arrêts machines et du manque de fiabilité des systèmes.

    La volatilité croissante du marché et la pression sur les marges, combinées à des facteurs tels que le manque de personnel et de compétences, ainsi que les besoins de gestion et de maintenance spécifiques des systèmes de traitement du pétrole et du gaz, complexifient fortement la gestion efficace des ressources. Pour un grand nombre d'entreprises, la solution la plus rentable consiste à s'associer à un partenaire spécialisé, expérimenté et compétent tel que SKF. L'externalisation de tout le processus ou seulement des parties stratégiques permet d'accroître la flexibilité, la responsabilité et la maîtrise ; elle peut également contribuer à soulager la pression sur les ressources existantes, par exemple en libérant des équipes techniques internes pour leur permettre de se concentrer sur d'autres activités cruciales.

    Une grande entreprise de transport par oléoduc et gazoduc américaine a décidé d'externaliser son processus de gestion des ressources en s'associant à SKF. L'entreprise exploite 12 000 miles de pipeline, 150 stations de pompage principales et un certain nombre de terminaux de distribution clés dans des terminaux ferroviaires, des ports et des centres routiers. Pendant dix ans, toutefois, l'entreprise a connu plusieurs fusions et changements de propriétaire. Les directeurs ont reconnu que ces événements avaient entraîné un désintérêt progressif à l'égard de la fiabilité des machines, avec des pratiques et modes de fonctionnement incohérents à travers le réseau de distribution et les pipelines ; ils ont également compris que la stratégie de maintenance prédictive de l'entreprise nécessitait une complète réévaluation, mais que l'entreprise ne disposait pas des ressources internes requises pour effectuer correctement ce travail.

    Nous avons donc été chargés de réaliser une analyse des besoins du client, puis de fournir des services de maintenance conditionnelle à l'aide de notre réseau de techniciens de maintenance sur le terrain pour évaluer l'état de près de 700 gazoducs/oléoducs à travers l'Amérique du Nord.

    Nous avons ensuite commencé à examiner les ressources les plus précieuses, principalement dans certains terminaux de distribution clés, en mettant l'accent sur les systèmes et équipements critiques. Élément important de cette procédure : les techniques RCM de SKF ont été utilisées. Elles ont été axées sur les modes de défaillance dominants et sur les effets de ces défaillances ; nous avons ensuite recommandé des actions spécifiques pour empêcher que les problèmes se reproduisent. Les événements non critiques ont également été évalués et les mesures appropriées ont été prises pour optimiser les coûts de maintenance et augmenter la productivité. On applique actuellement la même approche au réseau de pipelines des stations de pompage.

    En collaboration avec le client, SKF a ensuite commencé à établir des plans de travail standard, qui définissaient les étapes critiques requises pour chaque activité de surveillance et de maintenance, par exemple la réparation des moteurs de pompe, comprenant une liste des outils et des pièces nécessaires, les étapes de réparation concernées, ainsi que le temps et les ressources nécessaires. Ce plan va s'accompagner d'un programme d'optimisation des pièces détachées et des stocks (SPO), qui permettra de réduire le stockage et les coûts tout en améliorant la disponibilité et l'emplacement des composants clés de façon à ce que les réparations soient rapides et rentables.

    Cette approche stratégique de la gestion des ressources présente des avantages à court et long terme pour le client. L'externalisation de la gestion des services de maintenance conditionnelle, payée sous la forme de frais de gestion mensuels convenus, a permis à notre client de transformer les dépenses en capital en dépenses opérationnelles, ce qui facilite la justification comptable du programme et améliore la trésorerie. Notre approche stratégique de la gestion des ressources fournit une méthodologie d'exploitation cohérente et clairement définie qui peut être facilement adaptée à l'évolution des besoins du client ou de l'environnement d'exploitation, ce qui constitue une solution à la fois sûre et pérenne. Plus important encore, nous avons permis au client d'économiser plus de 1 million de dollars dès la première année du contrat, grâce à la disponibilité accrue des ressources, une augmentation de la productivité et une réduction des coûts de réparation et de maintenance. Des économies largement supérieures au coût annuel du contrat de service.

    Expérience, connaissances et ressources
    L'externalisation se généralise dans l'industrie, pour les services de base allant de la gestion des installations à la logistique en passant par l'informatique. Pour les entreprises de l'industrie des hydrocarbures, la difficulté d'externalisation de la gestion des ressources critiques réside dans la recherche d'un partenaire possédant les connaissances, l'expérience et les ressources globales requises pour fournir l'assurance que chaque ressource sera toujours surveillée et entretenue selon les normes les plus strictes.

    Les principaux fournisseurs tels que SKF sont en mesure d'offrir cette assurance. Tout aussi important, étant donné qu'ils possèdent des compétences spécifiques et spécialisées dans le domaine de la maintenance conditionnelle et préventive, ils sont capables de fournir de meilleurs résultats, plus rapidement et plus efficacement qu'une personne occupant un poste interne comparable. Un partenaire sous-traitant de la gestion des ressources ajoute une dimension stratégique supplémentaire aux équipes de maintenance et d'ingénierie internes et peut apporter un enthousiasme et une raison d'être. Enfin, l'externalisation doit entraîner une efficacité opérationnelle, des économies de coûts et une amélioration de l'optimisation des ressources qui permet aux compagnies pétrolières d'accroître leur flexibilité en réponse à la volatilité croissante du marché. Lors d'une réunion récente de révision du programme avec une compagnie pétrolière cliente, une partie prenante a applaudi le fait que, dans le cadre du programme de surveillance SKF, aucune ressource n'a subi de défaillance qui aurait pu être détectée en 3 ans. L'un de leurs spécialistes aguerris en équipements tournants a déclaré : « Je n'ai pas souvenir d'une relation contractuelle ou professionnelle aussi étroite avec un fournisseur. Cela renforce le concept selon lequel la clé du succès ne réside pas dans la technologie, mais plutôt dans les personnes, leur expérience, leur engagement personnel et en tant qu'équipe. »

    Aktiebolaget SKF
    (publ)

    Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
    Relations Presse : Nia Kihlström, +46 31-337 2897 ; +46 706 67 28 97 ; nia.kihlstrom@skf.com

    SKF est le premier fournisseur mondial de roulements, de joints et de systèmes de lubrification et de mécatronique, ainsi que de services qui incluent l'assistance technique, l’entretien et la fiabilité, le conseil technique et la formation. SKF est représenté dans plus de 130 pays et compte environ 17 000 distributeurs dans le monde entier. Les ventes annuelles, pour l’année 2015 s'élèvent à 75 997 millions de couronnes suédoises. Le nombre de collaborateurs s'élève à 46 635. www.skf.com  

    ® SKF est une marque déposée du Groupe SKF.

  • Image

Télécharger le dossier de presse

Dossier de presse (8.8 MB)

SKF logo