Moteurs à régulation électronique

Le principal avantage de ce type de moteur réside dans l'absence de balais. Cela signifie qu'ils peuvent offrir de bonnes performances en matière de durée de service, de fonctionnement silencieux et de faible contamination (absence de poussière de balais).

Moteurs à reluctance variable

Le rotor est constitué d'un induit en acier doux laminé. La rotation est engendrée par l'interaction des lobes de l'induit du rotor et des bobines de stator qui sont alimentées en séquence. Une commande électronique sophistiquée assure la commutation du courant. L'absence d'aimants permanents et de bobines de rotor permet des performances élevées en termes de vitesse absolue et de rendement. Les moteurs à reluctance variable peuvent être utilisés dans de nombreux domaines d'application tels que les lave-linge, les servomoteurs dans les montages aéronautiques et l'industrie automobile.

Moteurs à induction contrôlée

Ils n'utilisent généralement pas de capteur de vitesse du rotor. La caractéristique de vitesse est commandée en utilisant des profils de tension/fréquence prédéfinis et des techniques de compensation du glissement. Un bon fonctionnement silencieux peut être obtenu à l'aide de techniques de modulation de largeur d'impulsions appropriées. Les moteurs à induction contrôlée sont utilisés dans les lave-linge, les compresseurs et les souffleurs.

Moteur sans balais à aimant permanent

Le stator est semblable à celui d'un moteur asynchrone. Le rotor comporte des aimants permanents installés sur un cœur ferromagnétique. Un codeur à effet Hall, ou un dispositif similaire, est fréquemment utilisé pour détecter la position du rotor. Les moteurs sont utilisés dans les compresseurs de réfrigération, les lave-linge, les ventilateurs et les souffleurs.

Solutions

SKF logo