VMC Philippines tire profit des solutions de maintenance SKF

2013 janvier 06, 16:00 CET

« Comme tous les producteurs de sucre des Philippines, et d'Asie, Victorias Milling Company (VMC) doit améliorer en continu les rendements de production de ses usines pour rester compétitif sur le marché international, » souligne M. Arcadio « Boy » Lozada Jr., Vice-président Production chez VMC.

« Cette année, VMC a atteint un rendement global supérieur à la normale au sein de ses installations de production sucrière. Toutefois, nous devons encore régler certains problèmes. Par exemple, même si les arrêts de production planifiés et non planifiés représentent au total près de 10 % du temps d'exploitation, une valeur habituelle pour le secteur, nous pensons malgré tout qu'il est possible de réduire encore les arrêts non planifiés et, par ce biais, les coûts d'exploitation liés à la maintenance. »

Pour atteindre cet objectif, les quatre éléments clés indispensables sont :

  1. un personnel de maintenance correctement formé
  2. des outils adaptés pour réviser les équipements
  3. un équipement de maintenance conditionnelle fiable
  4. la garantie de disposer de pièces de rechange de qualité
Amélioration des compétences du personnel de VMC
« Le personnel. C'est lui qui fait de l'entreprise ce qu'elle est. Nous accordons une grande valeur à notre personnel et sommes conscients de la nécessité de lui offrir des moyens de se former en continu, » ajoute M. Lozada. C'est l'une des raisons pour lesquelles SKF est apprécié de ses clients. Les produits proposés par SKF s'accompagnent de modules de formation sur des notions pratiques et techniques, comme la maintenance des roulements, la maintenance conditionnelle à travers l'analyse vibratoire et la transmission de puissance mécanique, pour ne citer que quelques exemples.

Augmenter la productivité grâce à des produits plus performants
Les roulements sont considérés comme le cœur des machines tournantes qu'il importe à ce titre d'entretenir correctement et de protéger. « D'expérience, nous savons que des roulements ouverts ou non protégés sont exposés à de nombreuses influences susceptibles d'affecter leurs performances. Nous pouvons citer par exemple la pénétration d'eau ou de saleté, les fuites de lubrifiant et la pénétration du jus de canne à sucre. Cette dernière est probablement la plus dommageable car elle laisse des résidus de sucre poisseux sur les surfaces de contact intérieures et peut entraîner une corrosion importante avec, au bout du compte, dans les deux cas, une défaillance du roulement inévitable. Les roulements à rotule sur rouleaux étanches évitent ces problèmes et s'avèrent très efficaces pour allonger la durée de vie et réduire le temps de maintenance des équipements critiques, ce qui nous aide à accroître notre productivité, tout en réduisant nos dépenses relatives au remplacement de roulements. »

Par ailleurs, les paliers à plan de joint diamétral ont remplacé les paliers moulés d'une seule pièce utilisés auparavant au sein de VMC. Ils facilitent les routines de maintenance puisque la partie fixe reste en place pendant les interventions, tandis que les paliers moulés d'une seule pièce doivent être déposés pour permettre l'inspection et la réparation de l'arbre/roulement. « Une fois de plus, cela nous permet de remettre la machine en service plus rapidement et, par conséquent, de gagner encore en productivité, » souligne-t-il.

Et demain : atteindre l'excellence dans le domaine de la maintenance
« Même si le système actuel de maintenance de l'usine nous permet d'atteindre un rendement global élevé, VMC envisage de migrer au plus vite vers un système de gestion de la maintenance assistée par ordinateur afin de prendre de l'avance sur la concurrence et d'atteindre les objectifs de fiabilité fixés par notre groupe pour les prochaines années, » précise M. Lozada. « Pour cela, nous avons besoin des services d'une entreprise disposant de solides références. »

L'Analyse des besoins du client (ABC) de SKF fournit une solution globale pour les opérations de maintenance d'une entreprise. Ce service commence par un passage en revue et une évaluation de l'ensemble du système de production afin de déterminer la stratégie et le plan de maintenance appropriés, avec la liste des équipements critiques requis, ainsi que des stocks de pièces de rechange et des flux d'approvisionnement optimisés.

Par ailleurs, en réponse au besoin de VMC de migrer vers un système de gestion de la maintenance plus fiable et plus rapide, SKF a préconisé comme outil le Système de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO). Compte tenu de la quantité, de l'ordre de plusieurs milliers, des machines et pièces mécaniques que VMC doit surveiller pour maintenir un niveau de productivité élevé, ce programme est tout indiqué car il permet d'obtenir une vision d'ensemble de l'état des équipements de l'entreprise, à partir d'un système centralisé rapide d'accès et facile à maintenir, tout en procurant aux personnes décisionnaires les informations utiles pour prendre les bonnes décisions.

La surveillance de l'un de ses équipements les plus importants et les plus coûteux, à savoir les turbogénérateurs, constitue actuellement un défi majeur pour VMC. « Ces générateurs électriques doivent être disponibles pendant le fonctionnement normal de nos broyeurs de canne à sucre, mais aussi pour nos interventions annuelles de maintenance lors de l'arrêt saisonnier, » précise M. Lozada. Un système de surveillance en ligne permet à VMC de disposer d'une image claire et précise de l'état des pièces critiques au sein de ses turbogénérateurs, en s'affranchissant des longues et coûteuses opérations de démontage et vérification de tous les sous-éléments de la machine.

Un avenir sous les meilleurs auspices
« Les perspectives d'avenir sont bonnes pour VMC, » explique M. Lozada radieux. L'usine de Negros a terminé la campagne 2012 au premier rang des Philippines en termes de volume de production annuel aussi bien de sucre brut que de sucre raffiné ( ). « La production de sucre reste dépendante des tonnes de canne à sucre broyées. Les conditions environnementales changent et chaque saison est différente au niveau des quantités de canne à sucre que nous transformons en sucre ou dérivés. Ces facteurs externes affectent notre productivité et sont difficiles à maîtriser.

À l'inverse, d'autres facteurs qui influent également sur la productivité et la rentabilité, et notamment sur nos coûts d'exploitation et de maintenance, peuvent être gérés et maîtrisés. Il ne tient qu'à nous de trouver le meilleur moyen de les contrôler. »

M. Lozada a souligné que la contribution apportée par SKF à travers la formation du personnel à la maintenance et la fourniture de pièces de qualité et d'équipements de maintenance conditionnelle fiables a beaucoup participé à la réalisation de cet objectif.

« Ce Système de gestion de la maintenance assistée par ordinateur offert par SKF est très prometteur puisque nous escomptons réduire les coûts de maintenance grâce à une meilleure identification et planification de nos activités de maintenance, mieux conserver nos connaissances concernant les besoins de maintenance propres à nos équipements et bénéficier d'un « bilan de santé » permanent de ces derniers. Et surtout, il nous aidera à maintenir le niveau de formation requis pour notre personnel. »

Source : Association des producteurs de sucre philippins, août 2012

Télécharger le dossier de presse

Dossier de presse (73.5 KB)

SKF logo