Chemins de roulement sur les arbres et dans les paliers

La dureté des chemins de roulement usinés dans les composants associés des roulements à rouleaux cylindriques n'ayant qu'une seule bague et des cages axiales à rouleaux cylindriques doit être comprise entre 58 et 64 HRC si l'on veut exploiter toute leur capacité de charge.
La rugosité doit être de Ra ≤ 0,2 μm ou R ≤ 1 μm. Les applications moins exigeantes admettent une dureté plus faible et une valeur de rugosité de surface plus élevée.
Les défauts de circularité et de cylindricité ne doivent pas dépasser respectivement 25 et 50 % de la tolérance réelle sur le diamètre du chemin.
Le battement axial admissible pour les chemins des cages axiales est le même que pour les rondelles-arbre et rondelles-logement des butées, comme indiqué dans le tableau.
Les matières appropriées pour les chemins comprennent les aciers pour trempe à cœur (par exemple 100Cr6 selon la norme ISO 683-17:1999), des aciers de cémentation (par exemple 20Cr3 ou 17MnCr5 selon à la norme ISO 683-17:1999) ainsi que des aciers pour trempe par induction qui peuvent être partiellement trempés.
La profondeur de cémentation recommandée pour les chemins usinés dans les composants associés dépend de différents facteurs, tels que les rapports de charge dynamique et statique (respectivement P/C et P0/C0) ainsi que de la dureté à cœur, et il est difficile de déterminer une valeur générale. Par exemple, dans des conditions de charge purement statique jusqu'à la valeur de la charge statique de base et avec une dureté à cœur de 350 HV, la profondeur de cémentation recommandée est de l'ordre de 0,1 fois le diamètre d'élément roulant. Des profondeurs de cémentation plus faibles sont admissibles pour les charges dynamiques. Pour des informations supplémentaires, veuillez contacter le Service Applications SKF.
SKF logo