Durée nominale et charges

La durée individuelle d'un roulement est exprimée sous la forme du nombre de tours ou du nombre d'heures de fonctionnement à une vitesse donnée que le roulement est capable de supporter avant que n'apparaisse le premier signe de fatigue du métal (écaillage) sur une piste de la bague intérieure ou extérieure ou sur un élément roulant.
Cependant, dans des conditions de laboratoire contrôlées, des roulements apparemment identiques et fonctionnant dans des conditions identiques présentent des durées individuelles différentes. Il faut donc donner au terme « durée » une définition plus précise pour le calcul des dimensions du roulement. Toutes les informations données par SKF, en ce qui concerne les charges, sont fondées sur la durée atteinte ou dépassée par 90% d’un groupe suffisamment grand de roulements apparemment identiques.
La durée nominale basée sur la définition ci-dessus doit satisfaire aux attentes requises en termes de durée du roulement dans l'application. En l'absence d'expérience préalable, des valeurs indicatives de durée pour différentes applications de roulements sont fournies dans le tableau 1 et le tableau 2.
En raison de la nature statistique de la durée des roulements, il doit être noté que la durée observée avant la défaillance d'un roulement individuel, monté dans une application, ne peut être mise en relation avec sa durée nominale que si la probabilité de défaillance du roulement en question peut être déterminée par rapport à la population générale de roulements fonctionnant dans des conditions similaires. Par exemple, si une défaillance de roulement est observée dans une application de ventilateur comportant un total de deux cents roulements montés fonctionnant dans des conditions similaires, ceci représente une probabilité de défaillance de seulement 0,5 % et la fiabilité de l'application installée est donc de 99,5 %.
Plusieurs études réalisées au fil des années sur les défaillances de roulements utilisés dans différentes applications ont montré que, dans une très large population (plusieurs millions de roulements), les défaillances observées sont relativement rares et ne sont pas directement liées à un écaillage typique des pistes. Ainsi les valeurs indicatives utilisées pour la conception, dont la fiabilité est estimée à 90 %, tout comme l’utilisation de coefficients de sécurité statique et dynamique, peuvent aboutir à la conception de solutions de roulements robustes dans lesquelles les défaillances typiques dues à la fatigue sont généralement évitées. En fait, la plupart des défaillances observées sur le terrain sont liées à l'usure abrasive, à l'humidité, à la corrosion, au montage incorrect, à des ajustements incorrects des bagues sur l'arbre ou dans le palier, au glissement des éléments roulants, à une pollution imprévue ou à la défaillance de la cage, des joints ou de la lubrification.
SKF logo