Types et modèles

Les unités de codeurs de moteurs SKF (fig. 1) sont des unités intégrées compactes constituées :
  • d'un roulement rigide à billes SKF Explorer de série 62 avec une rainure pour segment d'arrêt dans la bague extérieure (→ Roulements rigides à billes à une rangée) et d'un joint à frottement RS1
  • d'une bague d’impulsions
  • d'un corps de capteur
  • d'une sortie de câble et d'un câble de connexion
La bague d'impulsions, qui se fixe à la bague intérieure du roulement, est une bague magnétique en composite qui contient entre 32 et 80 pôles nord et sud. Le nombre de pôles dépend de la taille du roulement. Le corps du capteur, qui est attaché à la bague extérieure, protège la cellule à effet Hall SKF brevetée. Le câble de connexion multiconducteur s'étend dans le sens radial.
Le roulement est protégé par un joint à frottement d'un côté. Du côté opposé du roulement, la bague d'impulsions et le corps de capteur créent un joint à chicane efficace qui empêche les fuites de lubrifiant et la pénétration de polluants solides dans le roulement.
Technologie du capteur
Les unités de codeurs de moteurs SKF utilisent un capteur robuste et compact qui produit un signal de codage incrémental. La précision du capteur va jusqu'à zéro tr/min. Un circuit actif intégré (nécessitant une alimentation externe) dans le corps de capteur contient deux cellules à effet Hall qui produisent un signal de sortie constitué de deux ondes carrées (fig. 2).

Les signaux peuvent être interprétés de différentes manières par des contrôleurs de moteur :
  • Le sens de rotation peut être déterminé à partir du déphasage, quand le front de montée d'un signal commence à apparaître.
  • Les vitesses lentes peuvent être déterminées en mesurant la durée entre deux événements électriques, ces événements étant le front de montée et de descente sur l'une ou l'autre des ondes carrées.
  • Les vitesses élevées peuvent être mesurées en comptant le nombre d'événements électriques dans une période de temps donnée.

Les deux ondes carrées sont déphasées de 90° l'une par rapport à l'autre. Ce déphasage change de signe avec le sens de rotation. La fig. 2 montre les spécifications générales du signal. La présence de deux signaux en carré permet à l'unité de traitement de multiplier le nombre d'incréments de position angulaire par tour. Par exemple, à l'aide d'un roulement capteur SKF standard avec 64 impulsions par tour et une interface électronique standard pouvant détecter les temps de montée (Bas/Haut) et de descente (Haut/Bas) de chacun des deux signaux, il est possible d'obtenir 256 événements électriques par tour, ce qui équivaut à une résolution angulaire de 1,4° (fig. 2).


Les unités de codeurs de moteurs SKF fournissent des signaux précis et fiables pour une commande efficace du moteur et sont testées à 100 % pour vérifier la précision de période, le cycle de service et le déphasage pendant la fabrication.

Connexion du câble
Les unités de codeurs de moteurs SKF sont disponibles en standard avec une extrémité de câble libre (suffixe de désignation 008A), un signal de sortie constitué de deux ondes carrées (fig. 3) ou un connecteur AMP Superseal™ (numéros AMP 282106-1 et 282404-1, suffixe de désignation 108A, (fig. 4). Les longueurs de câble standard sont répertoriées dans le tableau des produits.

Pour d'autres connecteurs ou longueurs de câble, veuillez contacter le service Applications Techniques SKF.
Remplissage de graisse
Les unités de codeurs de moteurs SKF sont remplies dans des conditions propres d'une graisse de haute qualité appropriée à la plupart des conditions de fonctionnement des moteurs électriques. Les caractéristiques de la graisse sont indiquées dans le tableau 1, sous graisse WT.

Les unités de codeurs de moteurs sont considérées comme des produits sans relubrification. La durée de vie de la graisse dans le roulement peut être calculée conformément à la méthode décrite à la section Durée de vie de la graisse pour les roulements avec dispositif d'étanchéité.
Unités de codeurs de moteurs pour conditions de fonctionnement extrêmes
Les capteurs magnétiques du moteur présentent des limites de température et de puissance. Pour les applications où des capteurs magnétiques ne sont pas pratiques, on peut utiliser à la place une technologie inductive de haute performance. Les capteurs inductifs utilisent des bobines pour détecter la rotation d'une bague dentée à induction spécialement conçue.

Pour plus d'information sur les unités de codeurs de moteurs pour conditions de fonctionnement extrêmes, veuillez contacter le service Applications Techniques SKF.
SKF logo