Frottement

La charge, la vitesse de glissement et la température de fonctionnement sont les facteurs principaux à prendre en compte lors de la détermination du frottement des rotules. Le frottement est également influencé par la rugosité de la surface sur laquelle fonctionne le roulement, le degré de contamination et les conditions de lubrification.

La plage du coefficient de frottement µ pour chaque matériau de coussinet, de rondelle de butée et de bande est présentée dans les sections appropriées relatives aux roulements :

Valeurs indicatives pour le coefficient de frottement µ des rotules composites PTFE

Si l'on utilise des roulements composites PTFE pour illustrer le coefficient de frottement µ dans différentes conditions de fonctionnement, les valeurs les plus basses sont normalement obtenues avec des charges spécifiques élevées et des vitesses de glissement faibles (diagramme 1). Dans des conditions de fonctionnement particulièrement défavorables, par exemple des charges légères, des vitesses élevées ou des surfaces inadaptées, les valeurs indicatives maximales peuvent être dépassées. Le coefficient de frottement µ des rotules composites PTFE augmente à des températures supérieures à +100 °C.

On obtient des valeurs similaires pour le matériau composite POM, mais la présence ou l'alimentation constante de fluides de lubrification permet de réduire le frottement.

L'effet de frottement par à-coups ("stick & slip") est négligeable pour les coussinets PTFE et POM.

Les coussinets PTFE comportent habituellement une période de rodage (Modèles et variantes de coussinets).

Comportement de frottement des autres matériaux

Pour plus d'informations sur le comportement de frottement des autres matériaux, contactez le service Applications techniques SKF.

SKF logo