Modèles et variantes

Les bandes composites autolubrifiantes SKF (tableau 1) offrent une solution économique et peu encombrante lors de la conception et de la formation de guides linéaires plats. Les bandes composites PTFE et POM conviennent aux applications susceptibles de générer des mouvements d'oscillation et de rotation.

Bandes composites PTFE

Les bandes composite PTFE de SKF (fig. 1) sont autolubrifiantes et sans entretien ; leur faible frottement permet une longue durée de service. Malgré leur conception compacte, ces bandes peuvent supporter des charges élevées et conviennent aux mouvements de rotation et d'oscillation relativement lents. Elles offrent également une bonne stabilité dimensionnelle et une bonne conductivité thermique.


Les bandes composites PTFE comportent un support en tôle d'acier sur lequel est frittée une couche poreuse de bronze/étain de 0,2 à 0,4 mm d'épaisseur (fig. 2). En outre, lors d'un processus de laminage, les pores de cette couche frittée sont remplis d'un mélange de PTFE (polytétrafluoroéthylène) et d'autres additifs au bisulfure de molybdène. Cette couche supplémentaire de rodage d'une épaisseur de 5 à 30 μm allie de façon optimale les propriétés mécaniques du bronze/étain fritté aux bonnes propriétés de glissement et de lubrification du mélange à base de PTFE.

Période de rodage
Pendant une brève période de rodage, de minuscules quantités de matériau PTFE sont transférées de la couche de rodage aux surfaces d'appui. Après ce transfert, les faibles valeurs d'usure et de frottement qui caractérisent ces bandes sont obtenues.

Bandes composites POM

Les bandes composites POM de SKF comportent des poches dans la surface de glissement (fig. 3), qui servent de réservoirs de graisse et doivent être remplies de graisse avant l'installation. Ainsi, ces bandes sont adaptées aux applications exigeant un entretien minimal dans des conditions de fonctionnement difficiles, par exemple dans les environnements pollués où l'alimentation en lubrifiant ne peut pas être continue ni fréquente. Malgré leur conception compacte, les bandes composites POM peuvent supporter des charges élevées et sont moins sensibles aux défauts d'alignement. Elles sont adaptées aux mouvements de rotation ou d'oscillation lents.

Les bandes composites POM comportent un support en tôle d'acier sur lequel est frittée une couche de bronze/étain de 0,2 à 0,4 mm d'épaisseur. La caractéristique essentielle de ces bandes réside dans leur revêtement de résine acétal (POM - polyoxyméthylène) relativement épais (0,3 mm) avec additifs. Ce revêtement comporte des poches qui retiennent la graisse et il est solidement fixé à la couche de bronze/étain frittée (fig. 4).
L'épaisseur de ce revêtement rend les bandes relativement moins sensibles aux défauts d'alignement et aux charges de bord qui en résultent.

SKF logo