Capacités de charge

Il n'existe pas de méthode standardisée pour déterminer les limites de charge des rotules et des embouts, pas plus que de définition standardisée. Il n'est pas possible de procéder à une comparaison des limites de charge des rotules produites par différents fabricants, chacun ayant sa propre définition.

Charges dynamiques de base

La charge dynamique de base C sert, avec d'autres facteurs d'influence, à déterminer la durée nominale des rotules et des embouts. En règle générale, elle représente la charge maximale qu'une rotule ou un embout peut supporter à température ambiante en présence de mouvement des surfaces de glissement (fig. 1). La charge maximale pour une application doit toujours être envisagée en fonction de la durée nominale requise. Les charges dynamiques de base indiquées dans les tableaux des produits se basent sur un coefficient de charge spécifique K (tableau 1) et sur la surface de glissement projetée.

Charges statiques de base

La charge statique de base C0 représente la charge maximale admissible que peut supporter une rotule ou un embout lorsqu'elles sont à l'arrêt ou n'effectuent que des mouvements d'alignements occasionnels (fig. 2).
La charge statique de base d'une rotule représente la charge maximale qu'elle peut supporter à température ambiante sans déformation, rupture ou endommagement non admissibles des surfaces de glissement.

Les charges statiques de base indiquées pour les rotules SKF se basent sur un coefficient de charge statique spécifique K0 (tableau 1) et sur la surface de glissement projetée utile. On suppose que la rotule est correctement soutenue. Afin d'exploiter au mieux la charge statique d'une rotule, il faut en général opter pour des arbres et des paliers en matériaux hautement résistants. La charge statique de base doit également être prise en considération lorsque les rotules sont chargées dynamiquement et soumises à des chocs additionnels importants. La charge totale ne doit alors pas dépasser la charge statique de base.

Pour les embouts, le facteur déterminant réside dans la résistance du palier, à température ambiante et avec une charge constante qui s'exerce dans le sens de l'axe de la tige. La charge statique de base conduit à un facteur de sécurité d'au moins 1,2 par rapport à la limite d'élasticité du matériau du corps de l'embout dans de telles conditions.
SKF logo