Charges admissibles pour les embouts

Les embouts sont avant tout conçus pour supporter des charges radiales dans le sens de l'axe de la tige. Si la charge résultante s'exerce avec un angle par rapport à l'axe de la tige († fig. 1), la charge maximale admissible sera réduite, la tige étant soumise à des contraintes de flexion supplémentaires. Dans ces conditions, prenez en compte la géométrie et le matériau du corps de l'embout († tableau 1).
La composante de la charge qui s'exerce perpendiculairement à l'axe de la tige ne doit jamais excéder 0,1 C0. En cas de charges plus importantes, un embout plus grand doit être sélectionné.
La charge maximale admissible pour un embout dans le sens de l'axe de la tige peut être calculée à l'aide de l'équation

Pperm = C0 b2 b6


Pperm=charge maximale admissible [kN]
C0=charge statique nominale [kN]
b2=coefficient de température qui dépend de la combinaison des surfaces de glissement
  • pour les embouts avec maintenance avec des combinaisons de surfaces de glissement acier/acier et acier/bronze (tableau 2)
  • pour les embouts SKF Explorer acier/acier b2 = 1, température maximale autorisée 110 °C
  • pour les embouts autolubrifiants avec des combinaisons de surfaces de glissement acier/bronze fritté chargé de PTFE (diagramme 1)
  • pour les embouts autolubrifiants avec des combinaisons de surfaces de glissement acier/tissu avec fils de PTFE (diagramme 2)
  • pour les embouts autolubrifiants avec des combinaisons de surfaces de glissement acier/acier/PTFE et polymère renforcé de fibres de verre (FRP) (diagramme 3)
b6=coefficient de type de charge (tableau 3)
SKF logo