Fixation axiale des bagues de roulement

Performance and operating conditionsBearing type and arrangementBearing sizeLubricationOperating temperature and speedBearing interfacesBearing executionSealing, mounting and dismounting

Un ajustement serré est, à lui seul, en général insuffisant pour immobiliser axialement une bague de roulement sur une portée cylindrique. Les méthodes courantes de fixation axiale des bagues de roulement sont, entre autres :
  • épaulements d'arbre ou de palier
  • écrous de serrage ou bagues filetées (fig. 1, fig. 2)
  • plaques en bout et couvercles de palier (fig. 3, fig. 4)
  • entretoises, qui assurent le support contre les pièces adjacentes (fig. 5)
  • segments d'arrêt (fig. 6)
Toute fixation axiale doit pouvoir supporter les charges axiales susceptibles d'être appliquées au roulement.

Roulements à alésage conique

En fonction des conditions et exigences, les méthodes courantes pour la fixation axiale de la bague intérieure d'un roulement à alésage conique sont :

  • écrou de serrage pour les roulements montés sur une portée conique (fig. 7)
  • manchon de serrage uniquement (fig. 8), si aucun positionnement axial précis n'est requis et si les charges axiales ne dépassent pas le frottement entre le manchon et l'arbre
  • un manchon de serrage et une entretoise (fig. 9), si un positionnement axial précis est requis ou si d'importantes charges axiales agissent
  • manchon de démontage avec une entretoise (ou un épaulement d'arbre) et un écrou de serrage (fig. 10)

Appuis et congés

Lors de la conception des appuis, prévoyez un espace suffisant pour éviter tout contact entre les composants tournants et les composants fixes.

Les dimensions des congés de l'arbre et du palier doivent toujours être inférieurs au rayon d'arrondi du roulement. Des arbres soumis à d'importantes charges peuvent exiger de grands congés et une entretoise peut être nécessaire (fig. 11).

On trouvera dans les tableaux des roulements les cotes de montage nécessaires.
SKF logo