Matériaux des joints

Les joints intégrés dans les roulements SKF sont généralement fabriqués en matériaux élastomères. Le type de matériau peut dépendre de la série et de la taille du roulement ainsi que des exigences de l'application. Les joints SKF sont généralement fabriqués dans les matériaux indiqués ci-dessous.

Caoutchouc acrylonitrile-butadiène

Le caoutchouc acrylonitrile butadiène (NBR) est un joint « universel ». Ce copolymère produit à partir d'acrylonitrile et de butadiène présente une bonne résistance aux fluides suivants
  • la plupart des graisses et des huiles minérales ayant une base minérale
  • carburants normaux : essence, diesel et fuel léger
  • huiles et graisses animales et végétales
  • eau chaude.
Il tolère également de brèves périodes de fonctionnement à sec de la lèvre d'étanchéité. La plage de températures de fonctionnement admissibles est de -40 à +100 °C ; des pointes de température à +120 °C sont tolérables. Au-dessus de ces températures, le matériau durcit.

Caoutchouc acrylonitrile-butadiène hydrogéné

Les caractéristiques de résistance à l'usure du caoutchouc acrylonitrile-butadiène hydrogéné (HNBR) sont sensiblement supérieures à celles du caoutchouc nitrile. Par conséquent, les joints de cette matière ont une durée de service plus longue. Le caoutchouc acrylonitrile-butadiène hydrogéné est également plus résistant à la chaleur, au vieillissement et à la trempe à l'huile chaude ou à l'ozone.
Les mélanges d'huile dans l'air peuvent avoir un effet négatif sur la durée des joints. La température maximum de fonctionnement est de +150 °C, c'est-à-dire sensiblement plus élevée que celle du caoutchouc nitrile normal.

Caoutchouc fluoré

Les caoutchoucs fluorés (FKM) se caractérisent par leur grande résistance thermique et chimique. Leur résistance au vieillissement et à l'ozone est très bonne et leur perméabilité aux gaz est minime. Ils possèdent des caractéristiques de résistance à l'usure exceptionnelles, même dans les environnements difficiles et peuvent supporter des températures de fonctionnement allant jusqu'à +200 °C. Les joints fabriqués dans ce matériau peuvent tolérer le fonctionnement à sec de la lèvre pendant de brèves périodes.
Les fluoro-caoutchoucs résistent également aux huiles et aux fluides hydrauliques, aux carburants et aux lubrifiants, aux acides minéraux et aux hydrocarbures aliphatiques et aromatiques qui entraînent la défaillance des autres types de joints. Les fluoro-caoutchoucs ne doivent pas être utilisés en présence d'esters, d'éthers, de cétones, de certaines amines et d'hydrofluorures anhydres chauds.
Aux températures supérieures à 300 °C, le fluoro-caoutchouc dégage des fumées dangereuses. Comme la manipulation de joints en fluoro-caoutchouc présente des risques, les précautions de sécurité mentionnées ci-après doivent toujours être respectées, voir « AVERTISSEMENT ! Consignes de sécurité pour le caoutchouc fluoré ».

Polyuréthane

Le polyuréthane (AU) est un matériau organique résistant à l'usure, qui possède de bonnes propriétés élastiques. Il supporte des températures de fonctionnement comprises entre –20 et +80 °C. Il résiste aux graisses à base d'huile minérale, aux huiles minérales sans ou avec une faible quantité d'additifs EP, à l'eau et aux mélanges eau-huile par exemple. Il ne résiste pas aux acides, aux alcalis ou aux solvants polaires.

AVERTISSEMENT ! Consignes de sécurité pour le caoutchouc fluoré

Soumis à des températures supérieures à 300 °C (570 F), tous les caoutchoucs fluorés et les matériaux PTFE dégagent des vapeurs toxiques. Ce phénomène risque, par exemple, de se produire en cas d'utilisation d'un chalumeau lors du démontage d'un roulement. Bien que les fumées ne soient émises qu'à des températures élevées, les joints qui ont chauffé sont dangereux à manipuler même lorsqu'ils ont refroidi. S'il est nécessaire de manipuler des joints en PTFE ou en caoutchouc fluoré qui ont été soumis aux températures élevées mentionnées, respecter les consignes de sécurité suivantes :
  • Porter gants et lunettes.
  • Les restes des joints doivent être placés dans un conteneur en plastique étanche identifié par l'inscription « Matériau corrosif ».
  • Se conformer aux précautions de sécurité incluses dans les fiches techniques qui peuvent être fournies sur demande.
  • En cas de contact avec la peau, laver avec du savon et beaucoup d'eau. Si ces matériaux entrent en contact avec les yeux, rincer à grande eau. Toujours consulter un médecin. Ceci est également applicable en cas d'inhalation de fumées.
SKF logo