Cotes de montage

Les dimensions des pièces adjacentes (épaulements de l’arbre et du logement, entretoises, etc.) doivent être déterminées de sorte que les bagues de roulements aient une surface d’appui suffisante. Cependant, les parties tournantes ne doivent pas entrer en contact avec les éléments adjacents fixes. On trouvera dans les tableaux des roulements les cotes de montage nécessaires.
La transition entre la portée d'arbre et l'épaulement du palier ou de l'arbre peut être constituée par un congé conforme aux dimensions ra et rb indiquées dans les tableaux des roulements ou par un dégagement (tableau 1). Plus le rayon du congé est grand, plus la répartition des contraintes dans la zone du congé est favorable. Par conséquent, les arbres soumis à une charge élevée, qui requièrent généralement un congé de grand rayon, utilisent une entretoise entre l'épaulement de l'arbre et la bague intérieure du roulement, afin d'offrir à cette dernière une surface d'appui suffisante. Côté épaulement, l'entretoise doit être chanfreinée de façon à ne pas porter sur le congé (fig. 1).

Roulements à rouleaux toroïdaux CARB

Les roulements CARB peuvent supporter une dilatation axiale de l’arbre à l’intérieur du roulement. Pour autoriser les déplacements axiaux de l'arbre par rapport au palier, il convient de prévoir un espace suffisant Ca des deux côtés du roulement (fig. 2).
Pour de plus amples informations, reportez-vous à Roulements à rouleaux toroïdaux CARB.
SKF logo