Types de joints

La fonction d'un joint est de retenir le lubrifiant et d'empêcher la pénétration de polluants dans un environnement contrôlé. Pour être efficace, un joint doit présenter les principales caractéristiques suivantes :
  • suffisamment flexible pour compenser toute irrégularité de surface
  • suffisamment résistant pour supporter les pressions de service
  • capable de supporter une large plage de température de fonctionnement
  • résistant aux produits chimiques
  • fonctionnant avec un minimum de frottement, de chaleur due au frottement et d'usure
Il y a plusieurs types basiques de joints :
  • joints statiques
  • joints dynamiques
  • joints non frottants
  • soufflets et membranes
Les joints en contact avec des surfaces fixes sont appelés joints statiques. Leur efficacité dépend de la déformation radiale ou axiale de leur section transversale une fois qu’ils sont installés. Les joints plats (fig. 1) et les joints toriques (fig. 2) sont des exemples de joints statiques types.
Les joints en contact avec les surfaces de glissement sont des joints dits dynamiques. Ils sont utilisés pour assurer l'étanchéité des passages entre les composants de la machine se déplaçant les uns par rapport aux autres de façon linéaire ou pour retenir le lubrifiant, exclure les contaminants, séparer les différentes substances et supporter des pressions différentielles. Il existe différents types de joints dynamiques, comme les anneaux de garniture et les joints de piston, utilisés pour les mouvements linéaires ou oscillants. Cependant, le joint le plus courant est le joint radial (fig. 3), qui entre en contact avec un composant fixe et un composant tournant.
Les joints radiaux non frottants forment un passage étroit entre la lèvre d'étanchéité fixe et le composant en rotation. Le passage peut être disposé axialement, radialement ou selon une combinaison des deux. Les joints non frottants, qui varient des simples dispositifs à passage étroit aux joints à plusieurs chicanes (fig. 4), ne subissent pratiquement pas de frottements et ne s’usent pas.
Les soufflets et les membranes sont utilisés pour l'étanchéité des composants dont les mouvements sont limités les uns par rapport aux autres.
Les joints radiaux dynamiques jouent un rôle particulièrement important dans l’étanchéité des montages. C’est pourquoi les informations reprises ci-dessous concernent presque exclusivement les joints radiaux frottants et non frottants, les joints radiaux, leurs différentes conceptions et utilisations.
SKF logo