Viscosité de l'huile de base

La viscosité de l'huile de base des graisses normalement utilisées pour les roulements se situe entre 15 et 500 mm2/s à 40 °C. Les graisses à base d'huiles dont les viscosités sont supérieures à 500 mm2/s à 40 °C ressuent l'huile si lentement que le roulement risque de ne pas être convenablement lubrifié. Une viscosité supérieure à 500 mm2/s à 40 °C est donc requise en raison des vitesses lentes. Pour les roulements fonctionnant à des températures extrêmement basses ou hautes, un soin tout particulier doit être pris. Dans ces conditions, veuillez contacter le service Applications Techniques SKF.
La vitesse maximale recommandée pour un roulement dépend également de la viscosité de l'huile de base. La vitesse admissible pour la graisse est aussi influencée par la résistance au cisaillement de la graisse, qui est déterminée par l'agent épaississant. Pour indiquer la capacité de vitesse, les fabricants utilisent souvent un coefficient de vitesse, qui peut être calculé à l'aide de la formule

A = n dm

avec
A
=coefficient de vitesse [mm/min]
n=vitesse de rotation [tr/min]
dm=

bearing mean diameter [mm] 

= 0,5 (d + D)

Si le coefficient de vitesse A dépasse 70 % des limites recommandées (tableau 1), vérifiez l'influence du lubrifiant choisi sur les limites de vitesse indiquées à la section Vitesses et contrôlez que la vitesse de rotation se trouve dans ces limites.
Pour des applications à vitesse extrêmement élevée, contactez le service Applications Techniques SKF.
SKF logo