Charges statiques

La charge statique de base C0 est utilisée dans les calculs lorsque les roulements doivent :
  • tourner à des vitesses très lentes (n < 10 tr/min)
  • effectuer des mouvements d'oscillation très lents
  • rester stationnaires sous charge pendant de certaines périodes prolongées.
Il est important de contrôler le coefficient de sécurité des charges de courte durée, telles que les chocs ou les lourdes charges de pointe qui agissent sur le roulement, qu'il soit en rotation (soumis à des contraintes dynamiques) ou au repos.
La charge statique de base est définie conformément à la norme ISO 76:1987 et correspond par calcul à une contrainte, au centre du contact élément roulant/piste le plus chargé, de
  • 4 600 MPa pour les roulements à rotule sur billes
  • 4 200 MPa pour tous les autres roulements à billes
  • 4 000 MPa pour tous les roulements à rouleaux.
Cette contrainte produit une déformation permanente totale de l'élément roulant et de la piste d'environ 0,0001 du diamètre de l'élément roulant. Les charges sont purement radiales pour les roulements radiaux et axiales et centrée pour les butées.
La vérification des charges statiques est réalisée en contrôlant le coefficient de sécurité statique de l'application, défini comme :
s0 = C0/P0

avec
C0=charge statique de base [kN]
P0=charge statique équivalente [kN]
s0=coefficient de sécurité statique
La charge maximale qui peut se produire sur un roulement doit être utilisée lors du calcul de la charge statique équivalente. De plus amples informations sur les valeurs recommandées pour le coefficient de sécurité et son calcul sont disponibles à la section Choix des dimensions du roulement à l'aide de la capacité de charge statique.
SKF logo