Conditions de lubrification - le rapport de viscosité κ

L'efficacité du lubrifiant dépend principalement de l'épaisseur du film séparant les surfaces de contact. Pour former un film suffisamment résistant, le lubrifiant doit avoir une viscosité minimale donnée à la température de fonctionnement normale de l'application. La condition du lubrifiant est donnée par le rapport de viscosité κ comme étant le rapport entre viscosité ν réelle et viscosité ν1 nominale pour une lubrification adéquate, les deux valeurs étant considérées à une température de fonctionnement normale, voir la section Choix de l'huile de lubrification.
Viscosity
Démarrer le calcul

avec

κ=rapport de viscosité
ν=viscosité de service du lubrifiant [mm2/s]
ν1=viscosité nominale en fonction du diamètre moyen du roulement et de la vitesse de rotation [mm2/s]
Afin de former un film lubrifiant adéquat entre les surfaces de contact, le lubrifiant doit conserver une viscosité minimale à la température de fonctionnement. La viscosité nominale ν1, nécessaire pour assurer une lubrification adéquate, peut être calculée à partir du diagramme 1, à l'aide du diamètre moyen du roulement dm = (D + d)/2, mm, et de la vitesse de rotation du roulement n, tr/min. Ce diagramme a été révisé en tenant compte des dernières évolutions de la tribologie dans le domaine des roulements.
Lorsque la température de fonctionnement est connue expérimentalement ou peut être déterminée d'une autre façon, la viscosité correspondante à la température internationale de référence de 40 °C peut être tirée du diagramme 2. Ce diagramme est basé sur un indice de viscosité de 95. Le Tableau indique les classes de viscosité conformément à ISO 3448:1992 et la plage de viscosités pour chaque classe à 40 °C. Certains types de roulements, comme les roulements à rotule sur rouleaux, les roulements à rouleaux coniques et les butées à rotule sur rouleaux, connaissent normalement des températures de fonctionnement supérieures aux autres types de roulements, par exemple les roulements rigides à billes et les roulements à rouleaux cylindriques, dans des conditions de fonctionnement similaires.

Exemple de calcul

Un roulement de diamètre d'alésage d = 340 mm et de diamètre extérieur D = 420 mm doit fonctionner à la vitesse n = 500 tr/min. Comme dm = 0,5 (d + D), dm = 380 mm, d'après le diagramme 3, la viscosité nominale minimale ν1 requise pour obtenir une lubrification adéquate à température de fonctionnement est d'environ 11 mm2/s. Selon le diagramme 4, et en supposant que la température de fonctionnement du roulement soit de 70 ºC, on aura besoin d'un lubrifiant de classe de viscosité ISO VG 32, avec une viscosité ν réelle d'au moins 32 mm2/s pour la température de référence de 40 ºC.
SKF logo