Une approche systématique vers la fiabilité

Dans la formule de durée SKF, les contraintes résultant de charges externes sont considérées avec les contraintes tribologiques dans la surface de contact du roulement. Comprendre l'impact de ces systèmes de contraintes combinés sur la durée de service des roulements permet de prédire avec une meilleure exactitude les performances d'un roulement dans son application.
En raison de sa complexité, une description détaillée de la théorie dépasse le cadre de ce document. Une approche simplifiée est donc présentée à la section Durée SKF. Les utilisateurs seront ainsi en mesure d’exploiter le potentiel de durée accrue des roulements, de maîtriser la diminution d'encombrement et de reconnaître l'influence des lubrifiants et des impuretés sur la durée de service.
La fatigue du métal des surfaces de contact de roulement est généralement le principal mécanisme de défaillance des roulements. Le critère de fatigue des pistes de roulement est donc généralement suffisant pour déterminer le type et la taille de roulement pour une application donnée. Des normes internationales telles que ISO 281 sont basées sur la fatigue du métal des surfaces de contact du roulement. Néanmoins, il est important de garder à l'esprit que le roulement complet peut être considéré comme un système dans lequel la durée de service de chaque composant présent, c'est-à-dire la cage, le lubrifiant et le joint (fig. 1) - est également déterminante, et dans certains cas décisive, pour l'endurance effective du roulement. En théorie, la durée de service optimale est atteinte lorsque tous les composants offrent la même durée de service.
En d'autres mots, la durée calculée correspondra à la durée de service réelle du roulement lorsque la durée de service d'autres mécanismes associés est au moins aussi longue que la durée calculée du roulement. Les mécanismes associés peuvent inclure la cage, le joint et le lubrifiant. En pratique, la fatigue du métal est le plus souvent le facteur dominant.
SKF logo