Espace disponible

Il est fréquent que l'une des dimensions principales du roulement (le diamètre d'alésage) soit imposée par la conception de la machine et par le diamètre de l'arbre.
Pour les petits diamètres d'arbre, tous les types de roulements à billes peuvent être utilisés, les roulements rigides à billes étant les plus répandus ; les roulements à aiguilles conviennent également (fig. 1). Pour les grands diamètres d'arbre, on fait appel aux roulements à rouleaux cylindriques, à rouleaux coniques, à rotule sur rouleaux et à rouleaux toroïdaux, ainsi qu'aux roulements rigides à billes (fig. 2).
Lorsque l'espace radial est limité, il faut choisir des roulements à section réduite, en particulier ceux à faible hauteur de section, c'est-à-dire les roulements des séries de diamètres 8 ou 9 (voir Dimensions dans la section « Caractéristiques des roulements - Généralités »). On peut mentionner spécialement les cages à aiguilles, les douilles à aiguilles et les roulements à aiguilles sans ou avec bague intérieure (fig. 3) qui sont tout à fait adaptés. Certaines séries de roulements rigides à billes et de roulements à billes à contact oblique, ainsi que de roulements à rouleaux cylindriques, à rouleaux coniques, à rotule sur rouleaux et à rouleaux toroïdaux conviennent également parfaitement.
Lorsque l'espace axial est limité, on peut utiliser certaines séries de roulements à rouleaux cylindriques et de roulements rigides à billes pour des charges radiales ou combinées respectivement (fig. 4) ainsi que les différents types de roulements à aiguilles combinés (fig. 5). Dans le cas de charges purement axiales, on utilisera des cages à aiguilles axiales (avec ou sans rondelles) ainsi que des butées à billes et des butées à rouleaux cylindriques (fig. 6).
SKF logo