Défaut d'alignements

Les défauts d'alignement entre l'arbre et le palier se produisent, par exemple, lorsque l'arbre fléchit sous la charge en fonctionnement, lorsque les portées des roulements dans le palier ne sont pas usinées à la même hauteur ou lorsque l'arbre est supporté par des roulements montés dans des paliers trop éloignés l'un de l'autre.
Les roulements dits rigides, c'est-à-dire les roulements rigides à billes et les roulements à rouleaux cylindriques, ne peuvent tolérer aucun défaut d'alignement, ou seulement de très faible valeur, sans donner lieu à des contraintes. Les roulements à alignement automatique, c'est-à-dire les roulements à rotule sur billes, les roulements à rotule sur rouleaux, les roulements à rouleaux toroïdaux et les butées à rotule sur rouleaux (fig. 1), en revanche, sont capables de compenser les défauts d'alignement qui résultent des charges de fonctionnement mais aussi des erreurs d'usinage ou de montage. Les valeurs de défauts d'alignement admissibles sont indiquées dans les textes d'introduction des tableaux des produits. Si vous prévoyez un défaut d'alignement dépassant ces valeurs admissibles, veuillez consulter le Service Applications SKF.
Les butées à billes à rondelle-logement sphérique et contreplaques, les roulements Y et les roulements à aiguilles à auto-alignement (fig. 2) peuvent compenser un défaut d'alignement initial provenant des erreurs d'usinage ou de montage.
SKF logo