Cas spéciaux

Dans certaines applications, les limites de vitesse sont remplacées en importance par d'autres considérations.

Vitesses faibles

À de très faibles vitesses, il est impossible pour un film lubrifiant élasto-hydrodynamique de se former dans les contacts entre les éléments roulants et les pistes. Dans ces applications, des lubrifiants contenant des additifs EP doivent généralement être utilisés, voir la section Lubrification à la graisse - Capacité de charge, additifs EP et AW.

Mouvements oscillants

Avec ce type de mouvement, le sens de rotation change avant que le roulement ait achevé une seule révolution. Comme la vitesse de rotation est égale à zéro au point où le sens de rotation est inversé, un film hydrodynamique adéquat de lubrifiant ne peut pas être maintenu. Dans ces cas, il est important d'utiliser un lubrifiant contenant un additif EP efficace afin d'obtenir un film de lubrification limite capable de supporter des charges.
Il n'est pas possible de donner une limite ou une valeur nominale pour la vitesse de ces mouvements oscillants, la limite supérieure n'étant pas dictée par un bilan thermique mais par les forces d'inertie qui entrent en jeu. A chaque changement de sens, l'inertie risque de faire glisser les éléments roulants sur une courte distance et de contaminer les pistes. Les accélérations et décélérations admissibles dépendent de la masse des éléments roulants et de la cage, du type et de la quantité du lubrifiant, du jeu de fonctionnement et de la charge du roulement. Pour le raccordement de montages de roulements à tige, par exemple, des paliers préchargés incorporant des éléments roulants relativement petits avec une faible masse sont utilisés. Des lignes directrices générales ne peuvent pas être fournies et il est nécessaire d'analyser plus précisément les mouvements de chaque cas individuel. Il est donc conseillé de contacter le Service Applications SKF.
SKF logo