Modèles et variantes

Gamme standard SKF

La gamme de roulements à rotule sur rouleaux SKF est la plus étendue du marché. La gamme standard inclut :
  • les roulements de types CC, CA et E
  • les roulements étanches
  • les roulements pour applications vibrantes
  • les roulements pour éoliennes

Tous les roulements à rotule sur rouleaux SKF sont des roulements SKF Explorer et pratiquement tous les roulements sont disponibles avec un alésage conique. En fonction de la série du roulement, l'alésage conique présente :

  • une conicité 1:12 (suffixe de désignation K)
  • une conicité 1:30 (suffixe de désignation K30)

Pour les dimensions et les variantes non indiquées dans le tableau des produits, veuillez contacter SKF.

Roulements de types CC, CA et E

Roulements de type CC

  • sont équipés de deux cages à fenêtres embouties en acier, d'une bague intérieure sans épaulements et d'une bague de guidage flottante centrée sur la bague intérieure (fig. 1)
  • sont identifiés dans le tableau des produits par le suffixe de désignation C ou CC
  • sont indiqués dans le tableau des produits par le suffixe de désignation EC ou ECC pour les roulements de grandes dimensions et comportent une conception interne optimisée pour une capacité de charge supérieure

Roulements de type CA

  • sont équipés d'une cage usinée en laiton monobloc, d'une bague intérieure avec des épaulements latéraux de chaque coté et d'une bague de guidage flottante centrée sur la bague intérieure (fig. 2). Les épaulements latéraux servent à maintenir les rouleaux lorsque les baques sont basculées pendant le montage ou la maintenance et ne sont pas destinés à guider les rouleaux ou à supporter une charge axiale.
  • sont identifiés dans le tableau des produits par le suffixe de désignation CA
  • sont identifiés dans le tableau des produits par le suffixe de désignation ECA pour les roulements de grandes dimensions et comportent une conception interne optimisée pour une capacité de charge supérieure

Roulements de type E

  • sont équipés de deux cages à fenêtres embouties en acier, d'une bague intérieure sans épaulements et d'une bague de guidage flottante centrée sur la bague intérieure (d ≤ 65 mm) ou sur les cages (d > 65 mm) (fig. 3)
  • sont identifiés dans le tableau des produits par le suffixe de désignation E
  • présentent une conception interne optimisée pour une capacité de charge supérieure

Pour en savoir plus sur l'utilisation des cages, reportez-vous à Cages et Matériaux des cages.

Rainure annulaire et trous de lubrification

  • Les roulements de types CC et CA sont disponibles avec une rainure annulaire et trois trous de lubrification dans la bague extérieure (suffixe de désignation W33) ou trois trous de lubrification dans la bague extérieure (suffixe de désignation W20) (fig. 4).
  • Les roulements SKF type E (fig. 3) dispose, en standard, d'une rainure annulaire et de trois trous de lubrification. Cette caractéristique n'est pas mentionnée dans la désignation du roulement (pas de suffixe de désignation).
Les roulements étanches
  • présentent les mêmes caractéristiques et la même conception interne que les roulements à rotule sur rouleaux ouverts
  • sont disponibles en version standard avec un alésage cylindrique
  • sont livrés garnis de graisse et ne doivent pas être lavés
  • sont disponibles avec une rainure annulaire et trois trous de lubrification dans la bague extérieure à l'exception de ceux portant le suffixe de désignation W
  • sont équipés d'un joint frottant, d'un côté ou des deux côtés, fabriqués dans l'un des matériaux suivants :
    • NBR à armature en tôle d'acier (suffixe de désignation CS ou RS)
    • HNBR à armature en tôle d'acier (suffixe de désignation CS5 ou RS5)
    • FKM à armature en tôle d'acier (suffixe de désignation CS2)

Pour en savoir plus sur les matériaux → Matériaux des joints.

Les joints sont encrés dans un embrèvement dans la bague extérieure et assurent l'étanchéité par contact contre la bague intérieure (fig. 5). Sur les roulements de grandes dimensions, les joints sont fixés par un anneau de retenue (fig. 6).

Les roulements comportant des joints des deux côtés sont lubrifiés pour la durée de service du roulement et sont pratiquement sans maintenance (→ Durée de la graisse pour les roulements étanches). Ils sont garnis de l'une des graisses suivantes (tableau 1) :
  • Graisse SKF LGEP 2 (suffixe de désignation VT143) en standard
  • Graisse SKF LGHB 2 (suffixe de désignation GEM) ou graisse LGWM 2 (suffixe de désignation GLE) sur demande
Pour plus d'information sur les graisses → Lubrification.

Durée de la graisse pour les roulements étanches

La durée de la graisse pour les roulements étanches est présentée comme L10, c'est-à-dire la période à l'issue de laquelle 90 % des roulements sont encore lubrifiés de manière fiable, et dépend de la charge, de la température de fonctionnement et du facteur de vitesse. Pour les roulements avec de la graisse SKF LGEP 2 standard (suffixe de désignation VT143), elle peut être déterminée à partir de :

La durée de la graisse est valable dans les conditions de fonctionnement suivantes :
  • arbre horizontal
  • rotation de la bague intérieure
  • température de fonctionnement comprise dans la zone verte de la graisse (→ tableau 1)
  • machine stationnaire
  • faible niveau de vibrations
  • rapport de charge Fa/Fr ≤ e (→ tableau des produits)
  • vitesse de rotation inférieure à la vitesse limite (→ tableau des produits) et inférieure aux limites indiquées dans le tableau  2

Pour d'autres conditions de fonctionnement, la durée de la graisse peut être estimée en multipliant l'intervalle de relubrification des roulements ouverts (→ Relubrification) par un facteur 2,7.

Relubrification de roulements étanches

Lorsque la durée de service requise est supérieure à la durée de la graisse, il peut être nécessaire de relubrifier les roulements. Une quantité adéquate de graisse pour la relubrification de roulements étanches peut être calculée avec la formule suivante

Gp = 0,0015 D B


Gp
=
quantité de graisse [g]
D
=
diamètre extérieur du roulement [mm]
B
=
largeur du roulement [mm]

La graisse doit être injectée lentement à travers les trous de lubrification de la bague extérieure, de préférence lorsque le roulement est en rotation pour la répartir et éviter d'endommager les joints. SKF recommande de relubrifier avec la même graisse que celle du remplissage d'origine.

AVERTISSEMENT

Les roulements portant le suffixe de désignation CS2 sont équipés de joints en FKM (caoutchouc fluoré). Le FKM exposé à une flamme ouverte ou à des températures supérieures à 300 °C est dangereux pour la santé et pour l'environnement ! Il reste dangereux même lorsqu'il a refroidi.

Lisez et respectez les précautions de sécurité indiquées à la section Matériaux des joints.

Les roulements pour applications vibrantes
  • sont fabriqués dans la série 223
  • sont disponibles avec un alésage cylindrique ou conique
  • présentent un jeu radial interne C4 en standard
  • sont équipés d'une rainure annulaire et de trois trous de lubrification dans la bague extérieure
  • sont disponibles pour les applications vibrantes avec bague extérieure tournante, avec un alésage cylindrique revêtu de PTFE (suffixe de désignation VA406), qui empêche la formation de la rouille de contact dans l'ajustement libre arbre/alésage bague intérieure, choisi pour permettre la dilatation de l'arbre (palier libre). Les arbres ne nécessitent donc aucun traitement thermique ni revêtement spécial.
  • sont fabriqués avec l'une des conceptions suivantes :
    • Les roulements E/VA405 (fig. 7) comportent deux cages à fenêtres embouties en acier trempées en surface, une bague intérieure sans épaulements et une bague de guidage centrée sur la bague intérieure ou sur les cages
    • Les roulements EJA/VA405 et CCJA/W33VA405 (fig. 8 et fig. 9) comportent deux cages à fenêtres embouties en acier trempées en surface, une bague intérieure sans épaulements et une bague de guidage guidée par la piste de la bague extérieure

Accélération
Les applications vibrantes soumettent les rouleaux et les cages à des forces d'accélération additionnelles. La conception du roulement doit par conséquent répondre à des exigences supplémentaires. Les roulements à rotule sur rouleaux SKF pour applications vibrantes peuvent supporter des accélérations considérablement plus élevées que les roulements standard correspondants. L'accélération admissible dépend du lubrifiant et du mode de vibrations.

  • Mode 1

    Le roulement est soumis à une charge tournante sur bague extérieure et à un champ d'accélération tournant, ou à un champ d'accélération angulaire induit par de rapides variations de vitesse. Ces accélérations entraînent des charges cycliques sur les cages exercées par les rouleaux non chargés. Exemples : cribles vibrants (fig. 10), excitateurs, engrenages planétaires et applications avec de rapides démarrages ou variations de vitesse.

  • Mode 2

    Le roulement est soumis à des charges d'impact, qui génèrent une accélération linéaire dans une direction radiale constante, entraînant le « martèlement » des alvéoles de la cage par les rouleaux non chargés. Exemple : accélération générée lorsque l'essieu passe sur les jointures du rail (fig. 11).

Les rouleaux compresseurs, où le rouleau vibre contre une surface relativement dure, sont soumis à une accélération combinant les modes 1 et 2. Les valeurs de l'accélération admissible sont fournies dans le tableau des produits et sont valables pour les roulements lubrifiés à l'huile. Les valeurs sont exprimées en multiples de g, où g est l'accélération de la gravité (g = 9,81 m/s2).

Systèmes de surveillance pour cribles

Outre les simples roulements pour cribles vibrants, SKF a mis au point des systèmes de détection des défaillances qui permettent d'améliorer les performances, de réduire les coûts de maintenance et de mettre en place une maintenance conditionnelle des équipements vibrants.

AVERTISSEMENT

Les revêtements en PTFE exposés à une flamme ouverte ou à des températures supérieures à 300 °C sont dangereux pour la santé et pour l'environnement ! Ils restent dangereux même lorsqu'ils ont refroidi.

Lisez et respectez les précautions de sécurité indiquées à la section Matériaux des joints.

Les roulements pour turbine d'éolienne
  • sont disponibles dans la série 240, à partir de d ≥ 530 mm
  • sont spécifiquement conçus pour les arbres principaux des éoliennes
  • présentent une géométrie interne optimisée avec des rouleaux de grand diamètre et un angle de contact supérieur pour une meilleure capacité de charge (fig. 12)
  • comportent une cage en fonte centrée sur les rouleaux pour une meilleure robustesse
  • ne comportent pas de bague de guidage
  • comportent une large rainure de lubrification dans la bague extérieure et six trous de lubrification
  • sont indentifés dans le tableau des produits par le suffixe de désignation BC

Roulements sur mesure

Pour les applications où les roulements sont soumis à des conditions de fonctionnement spécifiques, SKF peut proposer des roulements sur mesure pour répondre aux besoins de l'application. Par exemple, des roulements pour :
  • presses d'impression, machines à papier ou coucheuses haute précision
  • conditions de fonctionnement extrêmes, par exemple machines de coulée continue
  • roulements pour des applications à vitesse élevée
  • montage avec ajustement libre sur des tourillons
  • véhicules ferroviaires

Les roulements pour applications à vitesse élevée

  • présentent des vitesses limites supérieures de 50 % à celles des roulements standard
  • sont disponibles dans les séries 223, 232, 240 et 241 dans une version spéciale
  • sont identifiés par le suffixe de désignation VA991
  • répondent à un besoin du marché pour les réducteurs industriels multi-mégawatts.
Pour en savoir plus sur les roulements à rotule sur rouleaux pour des applications spécifiques, veuillez contacter SKF.
SKF logo