Rodage des roulements lubrifiés à la graisse

Les roulements de Super Précision lubrifiés à la graisse commencent par fonctionner avec un moment de frottement relativement élevé. S'ils fonctionnent à grande vitesse sans période de rodage, la température peut augmenter de manière considérable. Le moment de frottement élevé est dû au pétrissage de l'excès de graisse, qui demande un certain temps pour être éliminé de la zone de contact. Pour les roulements ouverts, cette durée peut être minimisée en appliquant la quantité nécessaire de graisse distribuée de manière uniforme des deux côtés du roulement pendant le montage. La présence d'entretoises entre des roulements adjacents peut aussi réduire la période de rodage.

Le temps nécessaire pour stabiliser la température de fonctionnement dépend des facteurs suivants :

  • le type de graisse
  • le remplissage de graisse initial
  • la manière dont la graisse est appliquée sur les roulements
  • le nombre et la disposition des roulements dans un ensemble
  • l'espace disponible pour l'accumulation de l'excès de graisse de chaque côté du roulement
  • la procédure de rodage
Une fois rodés, les roulements de Super Précision fonctionnent généralement avec une quantité minimale de lubrifiant, permettant d'obtenir un moment de frottement et une température de fonctionnement les moins élevés possibles. La graisse qui s'accumule de chaque côté du roulement agit comme un réservoir, permettant à l'huile de s'écouler dans la piste de roulement pour assurer une lubrification efficace pendant longtemps.
Le rodage peut être fait de plusieurs manières. Lorsque ceci est possible et quelle que soit la procédure choisie, le rodage doit impliquer le fonctionnement du roulement dans le sens horaire et antihoraire.

Procédure de rodage standard

La procédure de rodage la plus courante peut se résumer comme suit :
  1. Sélectionner une faible vitesse de démarrage et un intervalle d'augmentation de vitesse relativement bas.
  2. Décider d'une limite de température absolue, généralement 60 à 65 °C </1 SKF conseille de régler les contacts de fin de course de la machine, afin qu'ils arrêtent la broche si la température dépasse la limite fixée.
  3. Démarrer à la vitesse de démarrage sélectionnée.
  4. Surveiller l'augmentation de la température en prenant des mesures au niveau de la bague extérieure du roulement et attendre qu'elle se stabilise. Si la température atteint la limite, arrêter la broche et laisser refroidir le roulement. Reprendre le processus à la même vitesse et faire tourner la broche jusqu'à ce que la température se stabilise sous la limite.
  5. Une fois la température du roulement stabilisée, continuer à faire tourner la broche pendant encore 10 à 15 minutes. Ensuite, augmenter la vitesse d'un cran et répéter l'étape 4.
  6. Continuer à augmenter la vitesse graduellement, en laissant la température se stabiliser à chaque étape, jusqu'à ce que la broche atteigne un intervalle de vitesse au-dessus de la vitesse de fonctionnement du système. Ceci entraîne une élévation de température inférieure pendant le fonctionnement normal. Maintenant, le roulement est correctement rodé.
Cette procédure de rodage standard prend du temps. Pour une broche de vitesse moyenne à élevée, chaque étape peut prendre de 30 minutes à 2 heures, avant que la température ne se stabilise. En tout, la procédure de rodage peut durer de 8 à 10 heures (diagramme 1).

Procédure de rodage courte

Une autre procédure, différente de la procédure de rodage standard, réduit le nombre d'étapes et raccourcit la durée de rodage globale. Les étapes principales peuvent être résumées de la manière suivante :
  1. Sélectionner une vitesse de démarrage d'environ 20 à 25 % de la vitesse réalisable pour la lubrification à la graisse (→ Tableaux de produits) et choisir une augmentation de vitesse assez importante
  2. Décider d'une limite de température absolue, généralement 60 à 65 °C . Il est conseillé de régler les contacts de fin de course de la machine, afin qu'ils arrêtent la broche si la température dépasse les limites fixées.
  3. Démarrer à la vitesse de démarrage choisie.
  4. Surveiller la température en prenant des mesures sur la position de la bague extérieure du roulement, jusqu'à ce que la température atteigne la limite. Rester vigilant car l'augmentation de température pourrait être très rapide.
  5. Arrêter et laisser refroidir la bague extérieure du roulement de 5 à 10 °C (10 à 20 °F).
  6. Démarrer à la même vitesse une deuxième fois et surveiller la température jusqu'à ce que la limite soit atteinte de nouveau.
  7. Répéter les étapes 5 et 6 jusqu'à ce que la température se stabilise pendant 10 à 15 minutes sous la limite. Le roulement est rodé à une vitesse particulière.
  8. Augmenter la vitesse d'un cran et répéter les étapes 4 à 7.
  9. Continuer jusqu'à ce que le roulement fonctionne à un cran de vitesse au-dessus de la vitesse de fonctionnement du système. Ceci entraîne une élévation de température inférieure pendant le fonctionnement normal. Maintenant, le roulement est correctement rodé.
Bien qu'il puisse être nécessaire de répéter chaque étape plusieurs fois, chaque cycle ne dure que quelques minutes. La durée totale de cette procédure de rodage est beaucoup moins longue que la procédure standard.
SKF logo