Thermographie

Détectez les points chauds avant qu'ils ne deviennent problématiques

Depuis l'aube de l'ère industrielle, la température est utilisée pour indiquer l'état de la machine. Les techniciens savent que les températures anormales sont souvent révélatrices d'un problème potentiel. Selon la situation, il suffit juste de poser la main sur la machine pour déterminer si la température se trouve dans les limites acceptables. Bien entendu, cette méthode doit être réalisée avec précaution, en particulier avec les machines tournantes et l’équipement électrique !

Pour obtenir une indication de température plus quantifiable, on utilise souvent des thermomètres à contact direct, une méthode plus sûre que l'évaluation de la température avec le dos de la main mais qui pose certains problèmes de sécurité similaires. Les thermomètres à infrarouge sont souvent utilisés pour les applications dangereuses et d'accès difficile.

Toutefois, les thermomètres à infrarouge mesurent la température moyenne d'une zone et si l'utilisateur souhaite obtenir des mesures précises, il est souvent nécessaire de fermer l'application. La thermographie vous permet de visualiser la chaleur. Le rayonnement infrarouge de l'application est converti par une caméra thermique en image visuelle.

Les différentes températures sont indiquées par des couleurs ou des nuances de gris différentes. Les caméras thermiques permettent d'effectuer des comparaisons de température sur de grandes zones, ce qui permet de détecter rapidement les points chauds préoccupants. Le coût de de la caméra thermique est compensé par les économies réalisées grâce à la réduction des interruptions et des tâches de maintenance, qui permet un retour sur investissement rapide.

Les avantages possibles de la thermographie sont :

  • Une technique proactive, sans contact et non intrusive, qui est souvent bien adaptée à un programme de maintenance prévisible
  • Une méthode plus simple, plus rapide et plus sécurisée de détection précoce des défaillances
  • Inspection de l'équipement dans les mêmes conditions de fonctionnement, à long terme, permettant de détecter facilement les anomalies thermiques
  • Inspection de l'équipement en fonctionnement à pleine charge, minimisant la perturbation de la production
  • Inspection d'équipement électrique sous tension difficile d'accès
  • Réduction des pertes de production due à des arrêts imprévus, ce qui augmente la productivité et la rentabilité
  • Réduction du temps nécessaire aux arrêts prévus
  • Réduction des coûts de maintenance et de réparation
  • Augmentation de la durée de service de l'équipement et du temps moyen entre deux défaillances (MTBF)
  • Meilleures disponibilité et fiabilité des installations

Exemples dans le domaine de la thermographie

Équipement mécanique (fig. 1)
A. Surchauffe de roulement de convoyeur
B. Surchauffe de moteur
C. Revêtement réfractaire abîmé

Équipement électrique (fig. 2)
A. Perte de connexion de câble
B. Connexion de fusible défaillante
C. Défaillances dans la ligne de distribution

Bâtiments (fig. 3)
A. Isolation manquante
B. Fuites d'air froid
C. Exfiltration d'air

Remarque : images à titre d'illustration uniquement
SKF logo