Lubrification

Les graisses d'accouplement, au contraire de la graisse pour palier ou de la graisse universelle, doivent supporter les efforts centrifuges générés par un accouplement rotatif. Ces graisses - KSG et KHP - sont formulées spécialement pour résister aux efforts centrifuges importants associés à toutes les applications. Ces efforts peuvent entraîner la séparation de l'huile de base ultra-importante des épaississants à texture de savon et des additifs. Au contraire des graisses à épaississants à base de lithium, les graisse KSG et KHP utilisent des épaississants polyéthylène, avec une densité plus proche de celle de l'huile de base et qui est donc beaucoup moins susceptible à la séparation.
La graisse KSG est conçu pour des vitesses allant jusqu'à 3 600 tour/min et la KHP convient mieux aux vitesses supérieures à 3 600 tr/min.

Graisse d'accouplement standard KSG

La KSG est une graisse d'accouplement NLGI de classe 1 avec des additifs extrême pression pour une utilisation dans n'importe quel accouplement lubrifié à la graisse, tel que les accouplements à engrenages, ressorts et à chaîne, dans l'entretien industriel standard. Supérieure aux graisses habituellement disponibles et adaptées à une utilisation avec les accouplements, la KSG a été élaborée spécialement en tant que lubrifiant d'accouplement.

Graisse d'accouplement haute performance KHP

La KHP est une graisse NLGI de classe 1 avec des additifs extrême pression ; elle dépasse les exigences nominales pour procurer des intervalles allongés de fonctionnement et de regraissage. La graisse KHP est recommandée pour les accouplements à engrenages haute vitesse lubrifiés à la graisse dans les industries pétrochimique, de processus et du service public.
Exigences minimums pour d'autres graisses :
  • NLGI 1 (vitesse inférieure à 300 tr/min, NLGI 0 ou 00)
  • max. 13 % savon
  • viscosité min. d'huile de base de 600 mm2/s à 40 °C
  • le savon dans la graisse ne doit pas se séparer de l'huile de base en raison des efforts centrifuges
SKF logo