Coussinets SH

Les composants intérieur et extérieur du coussinet SH sont filetés pour correspondre à un angle de conicité fendu. Un écrou avec des vis est installé sur le composant interne. Lorsque les vis sont serrées, le composant extérieur est soumis à la pression axiale et « remonte » le filetage sur le composant interne. Le composant interne à encoche sera appuyé contre l'arbre et le composant extérieur, s'il est à encoche, sera appuyé contre le moyeu (fig. 1).

Les raccords à clavette ne sont plus nécessaires

Avec les coussinets SH, il n'y a plus besoin d'augmenter le diamètre de l'arbre et les pertes de temps entraînées par l'usinage de clavettes et la mise en place de blocage axial sont éliminées.

Le moyeu est là

Les ensembles de moyeu/arbre ont souvent besoin d'un moyeu intermédiaire. Faisant partie intégrante du moyeu ou qui est soudé sur celui-ci.
Le coussinet SH est fabriqué en acier soudable. Avec un composant extérieur sans encoche (SHR), il peut être soudé directement dans l'alésage du moyeu.
Il sert de moyeu intermédiaire et permet de gagner du temps et d'économiser des matériaux.

Plus de problèmes de glissement

Le coussinet SH est conçu pour les charges lourdes, issues d'efforts axiaux et de couple. Toutefois le moyeu et l'arbre auront toujours besoin d'un usinage précis et de tolérances serrées. Le coussinet SH ne nécessite qu'une tolérance de h11-k6 sur l'arbre et de H7-H11 dans le moyeu.

La température peut être ignorée

Le coussinet SH est entièrement mécanique. Il n'y a pas de pièces hydrauliques sensibles à la température. Il peut donc être utilisé n'importe où, même dans les températures extrêmement froides ou chaudes.
SKF logo