Vitesses périphériques et de rotation

La vitesse admissible d'un joint est déterminée par son type et le matériau de la lèvre d'étanchéité ainsi que par le matériau et l'état de l'arbre. Tous ces facteurs ont une influence sur l'échauffement de la surface d'appui du joint. La lubrification de la lèvre d'étanchéité et les caractéristiques du lubrifiant ont également un effet immédiat sur l'échauffement car elles ont un impact direct sur la dissipation thermique.
Le diagramme 1 compare les vitesses périphériques admissibles de différents types de joints sur la base d'un fonctionnement normal, c'est-à-dire avec rétention de graisse ou d'huile et pas de différentiel de pression au niveau du joint.
SKF logo