Frottement

Pour être efficace, la lèvre d'un joint radial doit toujours exercer une pression radiale sur la surface d'appui. Le frottement induit par cette charge radiale ne constitue qu'une partie du frottement de contact total et de la perte de puissance du joint. Les autres facteurs suivants ont également une influence :
  • le type d'agent à étancher
  • le différentiel de pression sur le joint
  • la vitesse périphérique
  • la température ambiante
  • lubrifiant et méthode de lubrification
  • l'état de la surface d’appui
Le diagramme 1 donne une indication quant aux pertes de frottement prévues lorsqu'un joint radial avec une lèvre d'étanchéité classique est correctement installé et parfaitement lubrifié.
La phase de rodage de la lèvre d'étanchéité dure quelques heures. Pendant ce laps de temps, les pertes de frottement sont légèrement plus importantes que pendant le fonctionnement normal.
Les joints destinés à des applications avec des différentiels de pression élevés subissent en général des pertes supérieures à celles indiquées dans le diagramme. Les joints SKF WAVE, quant à eux, subissent en général des pertes inférieures à celles indiquées dans le diagramme.
SKF logo