Exigences concernant les alésages du logement

Pour diminuer les risques d'endommagement du joint pendant l'installation, le chanfrein d'entrée de l'alésage du logement doit être de 15 à 30°. Ce chanfrein doit être exempt de bavures et le rayon de raccordement r entre la portée et l'épaulement du joint doit être conforme aux recommandations figurant dans le tableau.
La profondeur d'un alésage de logement métrique B pour des joints à armature métallique ou à insert métallique doit être d'au moins 0,3 mm (0.012 in.) supérieure à la largeur nominale du joint b (fig. 1). Les valeurs correspondantes pour un alésage de logement en pouces B sont 0.016 in. (0,4 mm).
Les joints sans armature métallique sont surdimensionnés par rapport au diamètre et à la profondeur de l'alésage du logement afin de permettre une compression et une stabilité correctes. La largeur réelle du joint est environ entre 0,4 et 0,8 mm (0.016 et 0.032 in.) supérieure à la profondeur d'alésage B. Pour les joints HS tout caoutchouc, la tolérance de profondeur d'alésage doit être de ± 0,13 mm (0.005 in.) et de ± 0,10 mm (0.004 in.) pour les joints HSF renforcés en tissu.
Pour faciliter la dépose du joint, des orifices dans l'épaulement du logement (A) peuvent être incorporés dès la conception (fig. 2).
SKF logo