Joints radiaux pour arbres

HMSA10, NBR
Les joints radiaux pour arbres sont utilisés entre un composant rotatif et un composant statique (fig 1) ou entre deux composants en déplacement relatif et sont constitués de deux parties :
  • Une partie cylindrique extérieure en tôle d’acier (armature) ou en élastomère qui permet d’obtenir l’ajustement serré requis pour assurer l'étanchéité statique nécessaire par rapport à l'alésage du logement.
  • Une lèvre d'étanchéité en matériau élastomère ou thermoplastique qui assure une étanchéité dynamique et statique contre l'arbre. La lèvre dispose d'un bord d'étanchéité qui se forme par moulage, découpe ou rectification. Il est en général comprimé contre la surface d'appui de l'arbre, avec une charge radiale définie, par un ressort de retenue. Le bord de la lèvre d’étanchéité et la surface d’appui sur l’arbre constituent la zone fonctionnelle la plus importante d’un joint radial. L'étanchéité de la lèvre peut encore être améliorée en dotant la zone de contact de caractéristiques hydrodynamiques, dès la conception.
Certains types de joints radiaux ont une lèvre auxiliaire protégeant la lèvre d'étanchéité primaire de la poussière et autres contaminants. Un lubrifiant approprié placé dans l’espace entre la lèvre d’étanchéité primaire et la lèvre auxiliaire peut diminuer l’usure et retarder la corrosion. Les contaminants ayant franchi la lèvre auxiliaire sont fortement susceptibles d'endommager la zone de contact de la surface d'appui. Cela peut également provoquer un échauffement entre les deux lèvres, ce qui conduira à une usure prématurée.

Les joints radiaux sont utilisés pour une multitude d'applications. Du fait de l'importance des joints radiaux pour la fiabilité opérationnelle et la durée de vie des machines et des équipements, les fabricants de joints et les utilisateurs ont tous deux, dans une certaine mesure, un intérêt égal pour la normalisation. Cela a permis d'établir les normes et directives nationales et internationales listées dans le table. Celles-ci portent sur les dimensions d'encombrement, les tolérances, les caractéristiques techniques des matériaux, les méthodes de test et la terminologie ainsi que les utilisations de diamètres extérieurs de base et les montages de lèvres d'étanchéité.

La terminologie utilisée dans cette rubrique est listée pour les joints à armature métallique (fig 2) et les joints à diamètre extérieur en élastomère (fig 3).
SKF logo