Joints en PTFE

Dans la plupart des cas, les joints en PTFE de petit diamètre sont acheminés dans un tube permettant de préserver un diamètre intérieur nominal de joint (inférieur au diamètre de l'arbre) pendant le stockage. En conséquence, ils ne doivent être retirés de leur tube de transport qu'immédiatement avant leur installation. De la même manière, si des contrôles qualité doivent être effectués, SKF recommande de laisser le tube de transport en place. Dans tous les cas, le diamètre intérieur du joint ne peut pas être mesuré de manière précise après fabrication car la configuration de la lèvre en PTFE change dans le temps, au fur et à mesure de son relâchement.
Les formules de PTFE utilisées pour les joints à lèvre radiaux sont généralement plus agressives et abrasives pour l'arbre que les matériaux élastomère standard. En conséquence, les lèvres d'étanchéité en PTFE nécessitent une dureté de surface comprise entre 58 et 62 HRC. L'alternative à une surface durcie de l'arbre est l'utilisation d'un manchon d'usure SKF, fabriqué suivant les mêmes exigences que les bagues intérieures des roulements à aiguille SKF et offrant une remarquable surface d'étanchéité.
Dans les applications où les joints en PTFE vont retenir un lubrifiant ou être en totale immersion dans un liquide, les joints doivent être installés à sec. Dans les applications fonctionnant à sec ou lorsque la lubrification est insuffisante, la lèvre d'étanchéité doit être lubrifiée au préalable avec la graisse qui convient aux conditions de température de l'application.

Attention

Soumis à des températures supérieures à 300 ℃ (570 °F), tous les caoutchoucs fluorés et les matériaux PTFE dégagent des vapeurs toxiques. Ce phénomène risque, par exemple, de se produire en cas d'utilisation d'un chalumeau lors du démontage d'un roulement. Bien que les fumées ne soient émises qu'à des températures élevées, les joints qui ont chauffé sont dangereux à manipuler même lorsqu'ils ont refroidi. S'il est nécessaire de manipuler des joints en PTFE ou en caoutchouc fluoré qui ont été soumis aux températures élevées mentionnées, respecter les consignes de sécurité suivantes :
  • Porter gants et lunettes.
  • Les restes des joints doivent être placés dans un conteneur en plastique étanche identifié par l'inscription « Matériau corrosif ».
  • Se conformer aux précautions de sécurité incluses dans les fiches techniques qui peuvent être fournies sur demande.

En cas de contact avec la peau, laver avec du savon et beaucoup d'eau. Si ces matériaux entrent en contact avec les yeux, rincer à grande eau. Toujours consulter un médecin. Ceci est également applicable en cas d'inhalation de fumées.

Procédure d'installation

Les lèvres en PTFE n'ont pas les mêmes propriétés élastiques que les lèvres en élastomère et ils sont donc susceptibles d'être endommagés plus facilement. En conséquence, vous devez prendre des précautions particulières pour l'installation et la manipulation afin de prévenir tout dommage et assurer un fonctionnement correct. Les éléments d'arbre comme les rainures et cannelures, ainsi que les trous de perçage, les orifices et les roues dentées à bords tranchants peuvent éventuellement endommager les lèvres en PTFE. Lorsque cela est possible, ces obstructions peuvent être recouvertes à l'aide d'outils d'installation de faible épaisseur en plastique ou en métal.
L'orientation de la lèvre en PTFE pendant l'installation détermine la méthode d'installation. L'installation est plus difficile lorsque l'arbre est installé contre la lèvre en PTFE (fig. 1 et fig. 2). Ce type d'installation se complique encore lorsque la visserie est difficile d'accès ou visuellement obstruée et peut ne pas être possible si un outil d'installation ne peut pas être utilisé. Dans tous les cas, lorsque l'arbre est installé contre la lèvre en PTFE, SKF recommande l'utilisation d'un cône de montage ou « embout ». SKF peut effectuer des devis et fabriquer des cônes de montage si des schémas détaillés de l'arbre et des zones d'étanchéité sont fournis. En l'absence de cônes de montage, des chanfreins d'entrée sur l'arbre plus longs qu'à l'ordinaire seront nécessaires. Cependant, les éléments d'arbre susceptibles d'endommager le joint (rainures, etc.) doivent tout de même être recouverts, par exemple avec du ruban adhésif.
Si l'arbre est monté avec une lèvre en PTFE, un rayon ou chanfrein lisse et sans bavures à l'extrémité de l'arbre est suffisant, à condition qu'aucun élément d'arbre susceptible de provoquer des dommages ne soit présent, comme indiqué précédemment (fig. 3 et fig. 4).
Certains joints ont deux lèvres en PTFE orientées dans des directions opposées. Dans ce cas, l'installation doit toujours s'effectuer contre l'une des lèvres et un cône de montage est recommandé.
SKF logo