Joints en PTFE

Contrairement aux lèvres d'étanchéité en élastomère, les joints radiaux munis d'une ou plusieurs lèvres d'étanchéité en PTFE sont conçus pour supporter des environnements agressifs, des températures élevées, des pressions importantes et un fonctionnement à sec. Les plupart des matériaux PTFE sont agréés par la FDA. Les principaux avantages des joints en PTFE sont les suivants :
  • Grande résistance aux attaques chimiques,
  • Peuvent supporter des vitesses jusqu'à 30 m/s (5 900 ft/min)
  • Larges plages de températures de fonctionnement, entre – 70 et + 250 °C (– 95 et + 480 °F)
  • Peuvent supporter des pressions jusqu'à 3,5 MPa (500 psi)
  • Peuvent supporter un fonctionnement à sec

Gamme

Les profils indiqués sont une sélection des types de joints SKF avec lèvres d'étanchéité en PTFE les plus couramment utilisés. Ils peuvent être installés dans les gorges de logement existantes pour joints radiaux classiques, à condition que les gorges soient fabriquées en conformité avec les normes internationales.
Il existe deux types principaux de joints en PTFE : les joints avec armature métallique SL (fig. 1), SLX (fig. 2), SLS (fig. 3), SLA (fig. 4), DL (fig. 5) et DLA (fig 6) et ceux sans armature métallique (YSLE (fig. 7), YNSLE (fig. 8) et YSL (fig. 9). L'armature métallique peut être en acier, aluminium ou dans n'importe quel acier inoxydable SS 304, SS 316 et SS 316 TI. Le matériau PTFE doit être sélectionné en fonction des besoins de l'application.
Les joints en PTFE sans armature métallique peuvent être conçus avec un joint torique dans la gorge du diamètre extérieur pour assurer une étanchéité statique. Les matériaux PTFE et du joint torique peuvent être tous deux sélectionnés pour répondre aux exigences des différentes conditions de fonctionnement, comme par exemple dans l'agroalimentaire, pour permettre le démontage des équipements pour un nettoyage.

Matériaux PTFE

Le choix des matériaux des joints implique généralement un compromis entre avantages et inconvénients. Il existe un très grand nombre de différents matériaux PTFE avec différentes charges possibles Les charges les plus courantes sont la fibre de verre, le carbone, le graphique, le bisulfure de molybdène, les oxydes métalliques et différents polymères. Chacun possède différentes propriétés convenant à différentes applications et conditions de fonctionnement. Le point commun entre toutes les charges des matériaux PTFE est leur résistance supérieure à l'usure et à la déformation.
Le PTFE non chargé offre, dans la plupart des cas, un coefficient de frottement moindre qu'un PTFE chargé ainsi que le plus faible degré d'usure de la surface d'appui du joint. Cependant, une lèvre d'étanchéité en PTFE non chargé a une résistance limitée à l'usure et à la déformation sous charge.
Les matériaux PTFE généralement recommandés par SKF sont listés dans le tableau. Outre les matériaux à base de PTFE, SKF propose également des joints radiaux dans d'autres plastiques modifiés, dont certains sont listés dans le tableau.
Le choix du matériau approprié à l'armature métallique et au(x) joint(s) torique(s) est également très important pour assurer une étanchéité optimale. Contactez SKF pour plus d'informations.

Installation

Des précautions particulières doivent être prises lors de la manipulation et de l'installation des joints PTFE. Pour plus d'informations, veuillez consulter la section Joints en PTFE.

Plage de dimensions et disponibilité

La plupart des joints radiaux en PTFE de SKF sont fabriqués pour répondre aux exigences de chaque application. Il existe, cependant, des dimensions standard dans des plages de diamètres d'arbre d'environ 6 à 200 mm (0.250 à 8 in.) et de diamètres d'alésage d'environ 16 à 230 mm (0.630 à 9 in.). Contactez SKF pour des informations détaillées sur les types de joints et les dimensions.
SKF logo