Cookies sur le site Internet SKF

Nous utilisons des cookies pour optimiser l'utilisation de nos sites et applications Web. Si vous continuez sans modifier les paramètres de votre navigateur, nous supposons que vous consentez à recevoir des cookies. Toutefois, vous pouvez changer à tout moment les paramètres de gestion des cookies de votre navigateur.

Réalité augmentée – Faciliter l’accès à l'expertise technique

  • Article

    2017 juin 14, 10:00 CEST

    Ces dernières années, les technologies de réalité virtuelle ont pris d'assaut les marchés mondiaux de la grande consommation. Leur utilisation industrielle a toutefois été limitée, principalement en raison du fait qu'elles offrent uniquement un accès utilisateur à un modèle numérique, sans prendre en compte la réalité de l'environnement. Mais l'avènement des appareils de réalité augmentée ou mixte change la donne, notamment pour les utilisateurs industriels finaux.

    Montigny, le 14 juin 2017 
    Les équipes du centre de développement de SKF à Göteborg (en Suède) travaillent de concert avec les ingénieurs d'application et les spécialistes des produits pour développer des solutions de réalité mixte qui améliorent l'accessibilité et l'efficacité des compétences techniques de SKF.
    Fredrik Magnusson, directeur du centre de développement logiciel de SKF, explique les ambitions de l'équipe : « Imaginez que vous avez accès à un ingénieur d'application ou à un technicien de service SKF à la demande, en temps réel. Si vous êtes dans une papeterie ou une aciérie située à proximité d'une SKF Solution Factory, c'est facile. Mais la majorité de nos clients se trouvent dans des endroits reculés. Notre objectif est de leur offrir un accès facilité à notre expertise et à la demande ».
    Changer la perception des industriels sur notre positionnement  
    Pour les entreprises telles que SKF, l'un des enjeux est la perception par le marché, de ses compétences et de son rôle dans le développement de nouvelles technologies numériques.
    « SKF est au cœur des performances des équipements rotatifs depuis 1907. Nous avons été l'une des premières entreprises à industrialiser et à développer des solutions de maintenance conditionnelle et nous dominons aujourd’hui le développement des roulements capteurs. Pour nous, le développement de solutions de réalité augmentée constitue une suite logique dans notre transformation numérique. Toutefois, un bon nombre de nos partenaires en développement nous considéraient comme un fabricant de roulements  « acier et graisse » traditionnel. Affirmer notre positionnement en tant que société de développement de logiciels représentait un autre défi majeur à relever » affirme Fredrik Magnusson.
    Offrir aux clients un accès technique à portée de main
    Au-delà des étapes de maintenance à effectuer régulièrement, les utilisateurs finaux industriels ont toujours besoin d’échanger avec les ingénieurs d'application, que cela soit planifié ou plus urgent. Fournir la main-d'œuvre nécessaire représente une difficulté, d'autant plus que les trajets entre les sites prennent beaucoup de temps à un ingénieur. Les solutions de réalité augmentée éliminent de facto cette contrainte, en offrant aux ingénieurs davantage de temps à consacrer directement à l'assistance des clients.
    « Avec la réalité augmentée, l'environnement devant vous est combiné à un modèle numérique qui superpose des données techniques, des instructions et les performances des machines en temps réel. Lorsque votre tête se déplace vers la gauche, pour regarder une autre partie de la machine, la superposition numérique s'adapte – affichant les données dont vous avez besoin pour prendre des décisions éclairées et des mesures correctives. Dans le même temps, elle partage également ce que vous voyez avec l'ingénieur SKF, situé à distance. Ensemble, ils peuvent prendre des décisions qui permettent d'éviter des défaillances imprévues et coûteuses », explique Fredrik Magnusson.
    « Imaginez les possibilités offertes, à la fois pour les clients et pour nous. Au lieu de passer du temps à se déplacer d'un site à un autre, un ingénieur peut être joignable et partager ses connaissances et son expertise avec plusieurs clients, sans quitter son bureau. Pour cela, il suffit simplement d'un matériel relativement standardisé, d'un logiciel développé en interne et d'une bonne connexion Wi-Fi sur site ».
    La véritable valeur ajoutée réside dans la combinaison de la réalité augmentée avec d'autres services
    L'utilisation seule de solutions de réalité augmentée ne suffit pas à créer une valeur significative, pour le client comme pour les prestataires de services. La véritable valeur ajoutée réside dans la combinaison des possibilités matérielles, telles que Microsoft Hololens avec d'autres solutions, une maintenance conditionnelle, des systèmes de lubrification automatiques, des roulements avec capteurs et des solutions analytiques dans le cloud telles que SKF Enlight Center, lancé récemment.
    « Sous de nombreux aspects, les outils de réalité augmentée constituent une avancée. Pour nos clients, ils permettent l'accès à de grands volumes de données, sous une forme agrégée qui contribuent à une prise de décisions plus rapide et plus astucieuse.
    Pour SKF, ils permettent une relation de travail plus étroite et plus efficace avec nos clients et nous offrent la possibilité d'en faire plus avec les données générées par nos roulements », conclut Fredrik Magnusson.

    SKF figure parmi les premiers fournisseurs mondiaux de roulements, joints, composants mécatroniques, systèmes de lubrification et services incluant l’assistance technique, les services de maintenance et de fiabilité, le conseil technique et la formation. SKF est représenté dans plus de 130 pays et dispose d’un réseau d'environ 15 000 distributeurs à travers le monde. En 2016, SKF a réalisé en France un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros avec un effectif de plus de 3 000 collaborateurs en France. www.skf.fr
    ® SKF est une marque déposée du Groupe SKF. 

  • Image

Télécharger le dossier de presse

Dossier de presse (6.3 MB)

SKF logo