Cookies sur le site Internet SKF

Nous utilisons des cookies pour optimiser l'utilisation de nos sites et applications Web. Si vous continuez sans modifier les paramètres de votre navigateur, nous supposons que vous consentez à recevoir des cookies. Toutefois, vous pouvez changer à tout moment les paramètres de gestion des cookies de votre navigateur.

Challenge « Industrie du futur »

En association avec l’expert de la transformation digitale, Atos, et l’éditeur Techniques de l’Ingénieur, SKF lançait début mai le challenge « Industrie du Futur ».

L’idée était simple, inviterles startups françaises à imaginer les contours de l’usine de demain en soumettant un projet disruptif et innovant qui participe activement à la transformation de l'industrie du futur.

Ce challenge a donc comme objectif la conception et le déploiement de nouvelles technologies qui pourront améliorer la performance et la qualité des services des industriels.
Les thématiques du challenge traitent entre autres des matériaux du futur, des nouveaux procédés de fabrication, de l’usine connectée et de son écosystème, ou bien encore du Machine Learning.

Les 14 startups finalistes

À l’issue de la première phase de sélection, qui a eu lieu mi-juillet, 14 finalistes ont vu leur projet retenu :

  • Catégorie procédés & matériaux du futur
    - Enovasense a conçu une innovation technologique permettant la mesure de l’épaisseur des revêtements sur tous les matériaux.
    - OptimData optimise le temps de fonctionnement des lignes de production, en connectant les équipements industriels aux services numériques.
    - Scortex a mis au point une solution d’inspection visuelle automatisée pour le contrôle qualité basée sur l’auto-apprentissage.
    - Spin-offLeti offre une nouvelle technologie de détecteurs de rayons X pour les contrôles non-destructifs.

  • Catégorie Cybersécurité & data science
    - CYM offre des algorithmes de maintenance prédictive en contrôlant et en analysant le comportement des machines.
    - I-Guard a conçu un système d’intelligence artificielle au service de la protection des sites et de la sécurité informatique.
    - Tellmeplus a mis au point une plate-forme de « Predictive objects » pour automatiser la création de modèles prescriptifs en milieu industriels.
    - Skeyetech a développé un drone intelligent avec une station d’accueil connectée pour sécuriser les sites industriels.

  • Catégorie Industrie 4.0
    - Energiency a mis au point un logiciel d’analyse de la performance énergétique de l’usine.
    - HoloMake offre des systèmes de réalité augmentée ergonomiques et intégrés aux postes de travail dans l’usine.
    - ItrisAutomationSquare industrialise une approche innovante de programmation d’automates.
    - Picomto propose une solution collaborative de gestion documentaire de fiches d’instruction de travail dynamique.
    - SingularityInsight intègre une solution de lunettes connectées adaptée aux opérateurs en milieu industriel.
    - Sysnav propose une solution de géolocalisation de précision pour les applications indoor, totalement autonome et indépendante.
Prochaine étape : la finale !

Jusqu'à la finale, qui se déroulera le 8 novembre à la SKF Solution Factory France, les finalistes verront leur projet accompagné par des « experts – métiers » jusqu’à la finale pour adapter leur projet au contexte industriel de SKF et bénéficier d’un support de choix. 

Lors de cet événement, tous les candidats feront leur présentation devant les dirigeants de SKF en France, d’Atos et des Techniques de l’Ingénieur également sponsor de cet évènement. 

Quatre prix distincts seront décernés, avec à la clé, pour les startups les plus prometteuses, la perspective d’une dotation financière pouvant aller jusqu’à 5 000 €.


Suivez l’actualité du concours sur les réseaux sociaux : #industriedufutur

SKF logo