Cookies sur le site Internet SKF

Nous utilisons des cookies pour optimiser l'utilisation de nos sites et applications Web. Si vous continuez sans modifier les paramètres de votre navigateur, nous supposons que vous consentez à recevoir des cookies. Toutefois, vous pouvez changer à tout moment les paramètres de gestion des cookies de votre navigateur.

L'histoire SKF

Réduction du frottement et des coûts. Économies d'énergie et de temps. Naviguez dans la chronologie ci-dessous pour découvrir comment le savoir-faire SKF a permis de développer des industries et d'améliorer la vie de tous les jours depuis 1907.

Naviguez dans la chronologie pour le découvrir

  • Bureaux
  • Sites de production
  • Centres de R&D
  • Sites Solution Factory
  • 1907-1919
    SKF map 1919 0901d196801ab8b9
    En bref :
    Chiffre d'affaires 1919 :
    100 millions de couronnes suédoises - SEK (environ 10 millions d'euros)

    Nombre de collaborateurs :
    14 000
    Premier schéma de Sven Wingquist

    Premier schéma de Sven Wingquist en 1907

    Sven Wingquist

    Sven Wingquist, l'inventeur du roulement à rotule sur billes à deux rangées

    Construction de l'usine à Hartford, aux États-Unis, en 1915

    Construction de l'usine à Hartford, aux États-Unis, en 1915

    Les ouvriers de Göteborg posent pour la photo à l'extérieur de l'usine en 1916

    Les ouvriers de Göteborg posent pour la photo à l'extérieur de l'usine en 1916

    • 1907
      Création de la société Aktiebolaget Svenska Kullagerfabriken le 16 février 1907. Sven Wingquist, l'inventeur du roulement à rotule sur billes à deux rangées, en était l'un des membres fondateurs et le premier directeur général. Axel Carlander était président du conseil d'administration. Le capital de la société s'élevait à 110 000 couronnes (environ 11 000 euros). Une demande de brevet est déposée le 6 juin. Des brevets sont finalement accordés dans dix pays. La première usine est construite à Säve Strandgata, à Göteborg.

      1908  
      Ouverture d'agences en Allemagne et en France. Distributeurs agréés en Finlande, en Suisse, en Belgique, au Danemark, en Autriche et en Australie.

      1909 
      Création d'une filiale à New-York, SKF Ball Bearing Co. Ouverture d'un petit atelier à Paris. Distributeurs agréés en Italie, en Argentine et au Japon.

      1910
      Enregistrement de Skefko Ball Bearing Co. Ltd au Royaume-Uni. Le travail débute dans un bâtiment à Luton. Distributeurs agréés en Norvège, au Portugal et aux Pays-Bas.

      1911  
      Ouverture de l'usine à Luton, produisant environ 180 roulements par jour. Les agences en France et en Allemagne deviennent des sociétés anonymes. Distributeurs agréés en Russie, en Espagne et en Pologne.

      1912 
      Construction d'un laboratoire à Göteborg. Distributeurs agréés en Bulgarie, en Roumanie, au Mexique et, via la société anglaise, en Inde, en Chine et en Afrique du Sud.

      1913  
      Création d'une société au Danemark. Distributeur agréé en Serbie. SKF emploie 3 200 personnes et fabrique 1,3 millions de roulements.

      1914 
      Création de filiales en Norvège, en Belgique, en Hollande et en Russie. Création de Aktiebolaget S.A. des Roulements à Billes Suédois SKF, à Göteborg, pour gérer les activités au Brésil. L'entreprise britannique SKF crée une société de ventes en Afrique du Sud.

      1915
      Début de la production d'un roulement à une rangée avec encoche de remplissage, le « roulement Volvo ». Création d'une nouvelle société, à Hartford, aux États-Unis, et construction d'une usine. Ouverture d'une agence à Rio de Janeiro et distributeur agréé en Uruguay. Création d'une société de ventes en Norvège.

      1916 
      Introduction de l'action SKF à la bourse de Stockholm. Acquisition de Hofors Bruk, l'une des plus anciennes installations d'extraction et de fusion de minerai. Aux États-Unis, acquisition de la société The Hess-Bright Manufacturing Co., à Philadelphie. Création de filiales en Autriche et en Chine. Acquisition de Grönkvists Mekaniska Verkstad à Katrineholm, en Suède. Création d'une nouvelle société pour gérer les ventes en Amérique du Sud. Ouverture de ses premières agences en Argentine et au Chili.

      1917  
      Construction d'une nouvelle usine de roulements à Bois-Colombes, en France. Création de sociétés de ventes au Canada, filiale de la société américaine, et en Uruguay. Distributeurs agréés en Hongrie et en Thaïlande (Siam).

      1918 
      Acquisition de la société Atlas Ball Co., à Philadelphia, pour garantir la fourniture de billes en acier aux États-Unis. Ouverture d'une agence commerciale au Pérou. Nationalisation de l'usine à Moscou.

      1919  
      Björn Prytz remplace Sven Wingquist en tant que directeur général. Création de filiales en Italie et en Tchéquoslovaquie. Ouverture d'un bureau à Java. La production de roulements connaît une baisse de 23 % car l'industrie de l'après-guerre n'est toujours pas revenue à la normale. Aux États-Unis, les sociétés de ventes et de production fusionnent sous le nom SKF Industries, Inc. Arvid Palmgren conçoit le roulement à rotule sur rouleaux.
  • 1920-1939
    SKF map 1939 0901d196801ab8bb
    En bref :
    Chiffre d'affaires 1939 :
    460 millions de couronnes suédoises - SEK (environ 46 millions d'euros)

    Nombre de collaborateurs :
    40 000
    Roulements SKF, 1921

    Roulements SKF, 1921

    En 1926, AB Volvo, filiale de SKF, lance une série d'essai de 10 voitures.

    En 1926, AB Volvo, filiale de SKF, lance une série d'essai de 10 voitures.

    SKF Göteborg, Suède, 1938

    SKF Göteborg, Suède, 1938

    • 1920 
      Création d'une filiale au Mexique et ouverture d'agences en Australie et en Algérie.

      1921 
      Distributeur agréé en Nouvelle-Zélande. Création d'une société de ventes à Zürich, en Suisse.

      1922
      Fin de la récession. Création de filiales en Pologne et en Yougoslavie. Distributeurs agréés en Lettonie, en Égypte, en Équateur, au Paraguay, au Guatemala et à El Salvador. La gamme de produits s'étend et comprend maintenant les roulements à rouleaux coniques. Ouverture d'un bureau à Vienne pour organiser et superviser les ventes en Europe de l'Est. Acquisition du distributeur japonais, qui devient une filiale SKF.

      1923
      La production augmente progressivement. Création d'une filiale à Cuba, également en charge des ventes vers la Colombie et le Venezuela. Skefko, à Luton, ouvre une agence aux Indes britanniques, qui couvre également les ventes vers la Birmanie. Distributeurs agréés en Estonie et en Lituanie. 

      1924 
      Le redressement économique se poursuit avec un nouveau record de production d'environ 6,5 millions de roulements. Création d'une filiale en Grèce. La supervision des ventes en Europe de l'Est et dans les Balkans est transférée à un bureau à Prague, en Tchécoslovaquie.

      1925
      Ouverture de filiales en Espagne, en Bulgarie, en Roumanie et en Égypte. Distributeurs agréés en Colombie et au Venezuela. Acquisition de Nordiska Kullager AB, à Göteborg.

      1926 
      AB Volvo, filiale de SKF, lance une série d'essai de 10 voitures.

      1927
      Création de filiales au Portugal, en Bolivie et au Venezuela. Distributeur agréé aux Philippines.

      1928 
      Augmentation du capital à 106 millions de couronnes (environ 10 millions d'euros). L'action SKF est cotée à la bourse de Londres. Acquisition d'une participation majoritaire dans la société française Compagnie d'Applications Mécaniques (CAM). Création de filiales en Nouvelle-Zélande, en Turquie et en Hongrie.

      1929
      Introduction de l'action SKF à la bourse de Paris et, grâce à un accord avec un établissement bancaire à New-York, possibilité d'échange contre des certificats américains sur le marché de New-York et à la bourse de Chicago. Acquisition de sept usines de roulements à billes allemandes. Création d'une nouvelle société en Allemagne, Vereinigte Kugellagerfabriken A.G. Production, dont les activités sont basées à Schweinfurt et Cannstatt. Acquisition de Lidköpings Mekaniska Verkstads AB.

      1931 
      Le siège social allemand est transféré de Berlin à Schweinfurt. Début d'une nouvelle dépression économique.

      1932 
      Création d'une filiale au Japon.

      1933 
      Augmentation de la production. Création d'une filiale en Inde. Distributeurs agréés en Iran et à Chypre. Fermeture de l'usine à Hartford, aux États-Unis, le siège social et la production sont transférés à Philadelphie.

      1934
      Dissolution des filiales au Venezuela et en Équateur, institution de distributeurs agréés. Distributeur agréé en République Dominicaine.

      1935
      Introduction de l'action SKF à la bourse de Genève. AB Volvo devient indépendant de SKF.

      1936 
      Cession de la filiale égyptienne. Distributeurs agréés au Caire et à Beyrouth.

      1937 
      Ouverture de l'école professionnelle SKF. Uno Forsberg remplace Björn Prytz comme directeur général. Élection de Björn Prytz comme président du conseil d'administration.

      1938 
      Développement considérable de l'usine LMV à Lidköping, en Suède. Acquisition de la société française de roulements à billes Malicet et Blin (MAB). Construction d'une nouvelle usine de roulements à billes à l'extérieur de Berlin. Sven Wingquist succède à Björn Prytz en tant que président du conseil d'administration.

      1939 
      Création d'une société de ventes à Bratislava, en Slovaquie. Distributeurs agréés en Estonie et au Nicaragua. Développement et mise sur le marché par SKF d'un nouveau type de roulement, la butée à rotule sur rouleaux.
  • 1940-1959
    SKF map 1959 0901d196801ac107
    En bref :
    Chiffre d'affaires 1959 :
    1 900 millions de couronnes suédoises - SEK (environ 190 millions d'euros)

    Nombre de collaborateurs :
    45 000
    En 1957, SKF achète les aciéries Hellefors

    En 1957, SKF achète les aciéries Hellefors

    Siège social de SKF à Göteborg, en Suède

    Siège social de SKF à Göteborg, en Suède

    • 1940 
      Création de filiales en Mandchourie, en Pologne et en Australie. Acquisition d'une nouvelle usine à Philadelphie, aux États-Unis. Distributeur agréé en Islande.

      1941 
      Création d'une filiale à Shanghai. Fermeture de la société en Bolivie et institution d'un distributeur agréé. Cessation des activités des agences en Estonie, en Lettonie et en Lituanie lors de leur occupation par l'Union Soviétique. Harald Hamberg succède à Uno Forsberg en tant que directeur général.

      1943 
      Les agences en Argentine et au Brésil deviennent des filiales. Liquidation de la société polonaise.

      1947 
      Deux nouvelles usines aux États-Unis. Création d'une société de ventes à Helsinki.

      1948 
      La production d'après-guerre reprend doucement à Schweinfurt et Cannstatt. Nationalisation de l'usine en Tchécoslovaquie. L'agence de Santiago devient une société à responsabilité limitée. Distributeur agréé en Yougoslavie.

      1949 
      Début de la construction d'une usine à Scarborough, au Canada.

      1950 
      Début du travail à l'usine de Saint-Cyr-sur-Loire, en France ainsi qu'à celle de Madrid, en Espagne. La société d'Amsterdam lance la construction d'une usine à Veenendaal. Lancement d'un nouveau roulement à rotule sur rouleaux, le « roulement C ».

      1951 
      Achat d'une usine à Altoona, aux États-Unis, par la société américaine. Fin de la reconstruction des usines allemandes. Ouverture d'une nouvelle usine à Sundon, au Royaume-Uni.

      1952 
      La société française crée une société de ventes pour le Maroc à Casablanca. La société belge ouvre un bureau à Elizabethville, au Congo belge.

      1953
      Sven Wingquist décède le 17 avril, à 76 ans. Harald Hamberg lui succède comme président du conseil d'administration. Joel Larsson est nommé directeur général. La société de distribution hollandaise déménage à Veenendaal, où la nouvelle usine est inaugurée.

      1954 
      Acquisition d'un laminoir à froid, J.N. Eberle, à Augsburg, en Allemagne. Décès de Harald Hamberg. Jacob Wallenberg lui succède comme président du conseil d'administration.

      1957 
      Acquisition des aciéries Hellefors et du laminoir à froid associé à Bångbro.
  • 1960-1979
    SKF map 1979 0901d196801be200
    En bref :
    Chiffre d'affaires 1979 :
    11 000 millions de couronnes suédoises - SEK (environ 1 100 millions d'euros)

    Nombre de collaborateurs :
    54 000
    Une publicité du début des années 1960

    Une publicité du début des années 1960

    Sao Paulo, Brésil, 1962

    Sao Paulo, Brésil, 1962

    • 1962 
      Construction d'une usine à proximité de São Paulo, au Brésil. Inge Stenberg succède à Joel Larsson comme directeur général.

      1963 
      Construction d'un centre de recherche à King of Prussia, aux États-Unis.

      1964 
      Usine de roulements inaugurée à Poona, en Inde, dans laquelle SKF détient la majorité des parts. Décès de Inge Stenberg. Folke Lindskog lui succède comme directeur général.

      1965 
      SKF acquiert deux tiers des parts de la société de roulements italienne RIV et crée RIV-SKF, avec des usines en Argentine et en Espagne.

      1966 
      Acquisition d'une société d'outillage, Malcus AB, à Halmstad, Suède. Inauguration d'une usine de roulements à Uitenhage, en Afrique du Sud.

      1970 
      SKF possède 68 usines et emploie 67 700 personnes, dont 78 % travaillent en dehors de la Suède.

      1971 
      Inauguration d'une usine à Sarajevo, en Yougoslavie, suite à un accord de coentreprise avec une société yougoslave. Jacob Wallenberg prend sa retraire et est remplacé par Folke Lindskog comme président du conseil d'administration. Lennart Johansson est nommé directeur général.

      1972 
      Inauguration d'un nouveau centre de recherche à Nieuwegein, aux Pays-Bas.

      1974 
      SKF obtient le contrôle total de la société de roulements australienne dont elle était copropriétaire depuis 1959.

      1975 
      Participation majoritaire dans la société The Sheffield Twist Drill et acquisition de Steel Company. Ouverture d'une usine pour les composants de machines textiles à Singapour.

      1976 
      Le nom de la maison mère change : Aktiebolaget Svenska Kullagerfabriken devient Aktiebolaget SKF. SKF Industries Inc., PA, acquiert la société McQuay-Norris Company, à St. Louis, MO, fabricant et distributeur de composants et pièces détachées pour l'automobile.

      1978
      SKF-CAM ferme l'usine de Bois-Colombes. Fermeture de l'usine Echuca en Australie après le changement des réglementations sur l'importation par le gouvernement.

      1979 
      Le groupe Fiat vend sa participation minoritaire dans RIV-SKF au Groupe SKF. Conclusion d'un accord de coentreprise avec IKL, société yougoslave basée à Belgrade.
  • 1980-1999
    SKF map 1999 0901d196801c008a
    En bref :
    Chiffre d'affaires 1999 :
    36 700 millions de couronnes suédoises - SEK (environ 3 670 millions d'euros)

    Nombre de collaborateurs :
    41 000
    Nilay, Malaisie, 1992

    Nilay, Malaisie, 1992

    Techniciens de maintenance SKF guidant un roulement SKF CARB dans la partie inférieure d'un palier SDM

    Techniciens de maintenance SKF guidant un roulement SKF CARB dans la partie inférieure d'un palier SDM

    • 1980 
      Supervision des activités de SKF pour les marchés de l'Europe de l'Est transférée de Vienne à une filiale nouvellement créée, SKF Eurotrade AB, à Göteborg. SKF reprend ses activités au Zimbabwe, après 12 ans passés sans avoir accès à ce marché. Cession de la participation minoritaire dans la société iranienne de roulements, à Tabriz. Folke Lindskog prend sa retraite et est remplacé par Peter Wallenberg comme président du conseil d'administration.

      1981  
      Fermeture de l'usine à Scarborough, au Canada.

      1983
      Fermeture de l'usine d'Ivry, en France. La production des roulements en France se concentre sur deux usines : Saint-Cyr-sur-Loire et Fontenay-le-Comte. Acquisition de Anderton International, au Royaume-Uni.

      1984 
      Acquisition de Fägersten & Co., en Suède.

      1985 
      Introduction de l'action SKF sur les bourses de Bâle et Zürich, ainsi qu'à New-York via le NASDAQ. Acquisition de la société Stellana Plast AB. SKF Española devient une filiale à 100 %. Acquisition de la société Waldes Truarc Inc. Début de la coentreprise avec la société de roulements Koyo, au Japon. Peter Wallenberg prend sa retraite de la présidence du conseil d'administration et Lennart Johansson lui succède. Mauritz Sahlin est nommé directeur général et remplace Lennart Johansson.

      1986 
      Acquisition de la société MRC Bearings, aux États-Unis. La société mexicaine de roulements IBISA devient une filiale du Groupe à 100 %. Fusion de SKF Steel avec Ovako Oy Ab pour créer la société Ovako Steel AB, détenue à 50 % par SKF.

      1987 
      Acquisition de trois sociétés dans le secteur du mouvement linéaire : Jacob AG en Suisse, Transmatic en Suède et en Norvège ainsi qu'Ateco aux Pays-Bas. Acquisition du fabrication italien de broches et de vis à billes Gamfior.

      1988 
      Acquisition de la société de roulements autrichienne Steyr Wälzlager Ges.m.b.H. Acquisition de la société britannique AMPEP P.L.C., fabricant de rotules lisses pour l'aéronautique. Début des activités du Collège technique SKF. Nouvelles sociétés de ventes en Thaïlande, à Hong Kong, et ouverture d'un bureau aux Philippines. Le distributeur national de SKF pour l'Indonésie crée une nouvelle société, P.T. Skefindo Pramatama. Ouverture d'une centrale d'expédition à Shangai, en collaboration avec l'organisation du commerce à l'exportation de Shangai.

      1989 
      Participation majoritaire dans la société Palomar Technology International Inc., aux États-Unis. La société Palomar fabrique des équipements pour la maintenance conditionnelle des roulements. Inauguration d'usines de roulements à Bangalore, en Inde et à Guarulhos, au Brésil.

      1990 
      Acquisition de la société d'outillage italienne Cofler & C.S.p.A.. Acquisition du fabricant de joints CR Industries. Acquisition de l'activité étanchéité de la société italienne Gallino Gomma S.p.A.. Fusion de SKF Tools et de German Günther & Co., qui deviennent CCT Tools. Acquisition de Dymac, à San Diego, un expert dans le contrôle des vibrations. SKF Tools fait l'acquisition d'actifs importants dans la société Union Butterfield Corp, fabricant américain d'outils de découpe de l'acier à grande vitesse. Acquisition de la société Fixtur-Laser, en Suède, fabricant d'instruments de mesure au laser.

      1991 
      Acquisition de la société suisse SMM, fabricant de broches à grande vitesse pour machines à filer. La filiale allemande Seeger-Orbis GmbH fait l'acquisition de deux usines en Allemagne de l'Est. Concept de channel introduit dans le processus de fabrication. Ouverture de société de ventes en Pologne et en Bulgarie.

      1992 
      Démarrage des activités dans la nouvelle usine de Malaisie. Vente de la division CCT Tools. Lennart Johansson prend sa retraite et est remplacé par Anders Scharp comme président du conseil d'administration.

      1993 
      Vente de l'usine de production de roulements à billes à Madrid. Vente des sociétés Stellana AB, Fixtur-Laser AB, et de la filiale française ADR.S.A. car SKF souhaite se concentrer sur son cœur de métier, les roulements et les solutions d'étanchéité.

      1994 
      Acquisition de Goetze Elastomere GmbH, fabricant de solutions d'étanchéité. Inauguration du centre européen de distribution SKF à Tongeren, en Belgique.

      1995  
      Lancement du roulement CARB à rouleaux toroïdaux. Création d'une coentreprise pour la fabrication de roulements de roue intégrés en Corée. Acquisition de 80 % de la société de roulements polonaise FLT Poznan. Mauritz Sahlin prend sa retraite et est remplacé par Peter Augustsson comme directeur général.

      1996  
      Coentreprise avec une filiale de China Railways. Construction d'une nouvelle usine pour la fabrication de roulements de roue intégrés à Aiken, aux États-Unis, en collaboration avec le centre technique SKF à Détroit.

      1997
      Nouvelles coentreprises en Chine, l'une pour la fabrication et la distribution de roulements à rotule sur rouleaux avec le groupe Wafangdian, l'autre étant une nouvelle société de fabrication de solutions d'étanchiété, résultat d'une coentreprise entre les sociétés Chicago Rawhide et ANZAG. La production en série débute à la SKF Hanwha Automotive Components Corporation, en Corée. Participation majoritaire dans la société de roulements indonésienne PT Logam Sari Bearindo, à Jakarta. Vente de la société FlexLink Systems AB. SKF et la société Revolve Technologies Inc. au Canada créent une nouvelle société, Revolve Magnetic Bearings. Participation majoritaire dans la société Lutsk Bearing Plant, en Ukraine.

      1998 
      Nouvelle coentreprise en Chine avec la société Wafangdian Bearing Co. Ltd. Acquisition du fabricant américain de broches de machines-outils, Russell T. Gilman. Sune Carlsson nommé président et directeur exécutif. Le Groupe SKF est certifié ISO 14001.

      1999 
      Vente des usines de composants de machines textiles SKF à Cannstatt, en Allemagne et à Singapour. Vente de l'unité de forgeage à Arvika, en Suède. Partenariat avec Gamfior, fabricant italien de vis à billes rectifiées. Lancement des roulements SKF Explorer. Lancement du réseau e-business, Endorsia.com.
  • 2000-2012
    SKF map 2009 0901d196801c0089
    En bref :
    Chiffre d'affaires 2009 :
    38 500 millions de couronnes suédoises - SEK (environ 3 850 millions d'euros)

    Nombre de collaborateurs :
    56 000
    En 2006, SKF obtient la certification OHSAS 18001 (norme de gestion de la santé et de la sécurité au travail)

    En 2006, SKF obtient la certification OHSAS 18001 (norme de gestion de la santé et de la sécurité au travail)

    100ème anniversaire de SKF, 2007

    En 2007, SKF fête son 100ème anniversaire

    SKF Solution Factory

    Le réseau des sites SKF Solution Factory s'étend et compte 17 unités à fin 2010.

    La nouvelle usine de Jinan inaugurée en 2012

    La nouvelle usine de Jinan inaugurée en 2012

    • 2000 
      Acquisition des sociétés suivantes : Development Engineering International, une société de conseil en ingénierie de maintenance, basée en Écosse ; Machine Support BV, aux Pays-Bas, spécialiste de l'alignement géométrique de précision ; Sealpool AB, en Suède, fournisseur des systèmes d'étanchéité ; Diagnostic Instruments Ltd, en Écosse ; Electrac S.A., fabricant français d'actionneurs électromécaniques. Vente de Lidköping Machine Tools. Accord de coentreprise entre SKF, FAG et NN Ball and Roller pour la fabrication de billes. Acquisition des actions en circulation de Revolve Magnetic Bearings.

      2001
      Acquisition de Gamfior S.p.A., le principal fabricant italien de broches motorisées et de vis à billes de grande précision. Développement conjoint entre SKF et la société de conception Bertone du concept-car FILO utilisant la technologie drive-by-wire. Coentreprise entre SKF et Timken au Brésil pour la production de bagues de roulements. SKF Logistics Services ouvre son nouveau centre de distribution en Asie, à Singapour. SKF conclut un accord avec Sandvik, Rockwell Automation, INA et Timken pour partager la propriété de Endorsia.com. Création d'un centre de développement de fabrication SKF à Göteborg, en Suède.

      2002 
      SKF Reliability Systems s’agrandit avec l’acquisition de Delta Consult aux Pays-Bas et Erin Engineering and Research aux États-Unis. Autres acquisitions : Magnetic Group, en Suisse, fabricant principal d'actionneurs électromécaniques ; Aerospace Bearings UK, au Royaume-Uni, fabricant de roulements pour arbres principaux et boîtes d'engrenages pour les moteurs à réaction ; SBB en Bulgarie et ses quatre usines de roulements ; et The Twentieth Century Machine Co., un fabricant américain de vis à billes rectifiées. Une nouvelle usine en coentreprise SKF Bearings Co. Ltd. à Shanghai, démarre la production de roulements rigides à billes de petite taille.

      2003
      Tom Johnstone succède à Sune Carlsson comme directeur général et directeur exécutif. Acquisitions de Scandrive Control AB, fabricant suédois de servo-réducteurs pour le secteur de l'imprimerie et de Rolling Stock Supply & Service Pty Ltd, en Australie, spécialisée dans la réparation de roulements ferroviaires. Cession des activités de fabrication de composants aux Pays-Bas. SKF décide de quitter les bourses de Paris, Zürich et le NASDAQ.

      2004 
      Acquisition de Willy Vogel AG, leader mondial dans les systèmes de lubrification. Ouverture d'un centre de compétences à Moscou, Russie. Acquisition des 40 % restants de la société Anhui CR Seals Co., Ltd. en China.

      2005 
      L'action SKF est retirée de la bourse de Londres. Acquisition de Jaeger Industrial Ltd à Taiwan, important fabricant d'actionneurs électromécaniques. Acquisition de la société Sommers Industriteknik AB, distributeur des systèmes de lubrification Vogel en Suède. SKF, Rautaruukki et Wärtsilä associent leur expérience de longue date dans l'acier dans une société mixte, Oy Ovako AB.

      2006 
      SKF obtient la certification OHSAS 18001 (norme de gestion de la santé et de la sécurité au travail). Acquisition de 51 % des parts de la société de solutions d'étanchiété nord-américaine Macrotech Polyseal Inc. La théorie SKF de la durée de vie est adoptée comme nouvelle norme ISO de calcul de durée de vie des roulements. Acquisition de SNFA SAS, fabricant français important de roulements pour les applications aéronautiques et de machines-outils. Acquisition d'une société finlandaise leader dans les systèmes de lubrification. SKF, Rautaruukki Corporation et Wärtsilä Corporation vendent Oy Ovako Ab. Acquisition de la société Precision Balancing & Analyzing aux États-Unis, spécialisée dans la réparation et la remise à niveau des mécanismes de broches de machines-outils. Acquisition de Monitek, le leader australien des service de maintenance prédictive. Acquisition de la société de solutions d'étanchéité industrielles Economos Austria Gmbh.

      2007  
      SKF fête son 100ème anniversaire. Démarrage de la production dans trois nouvelles usines en Asie, une en Chine et deux en Corée. Acquisitions importantes : ABBA, fabricant de guides linéaires dont le siège est à Taïwan ; S2M, une importante société française de roulements magnétiques ; Baker Instruments, un des principaux fabricants d'instruments d'essais et de diagnostic aux États-Unis ; Automatic Lubrication Systems, une société de services canadienne pour les équipements de transport mobile ; Preventive Maintenance Company Inc, un leader sur le marché américain en services de maintenance prédictive. Cession de l'activité forgeage à l'usine de Lüchow, en Allemagne. Lancement de nouveaux produits et services comprenant une nouvelle gamme de roulements éco-énergétiques permettant de diminuer le frottement de 30 % dans le roulement.

      2008
      Acquisitions en 2008 : la société américaine QPM Aerospace spécialisée dans les bielles métalliques ; deux usines en Chine et une en Thaïlande par la société américaine PEER Bearing Company ; la société Cirval S.A., société argentine spécialisée dans la conception, la fabrication et la distribution de systèmes de lubrification centralisée. Anders Scharp prend sa retraite en tant que président du conseil d'administration et Leif Östling est le nouveau président élu. La famille de roulements éco-énergétiques s'agrandit avec les roulements à rotule sur rouleaux et les roulements à rouleaux cylindriques. Compte tenu de l'affaiblissement de la demande, SKF annonce à la fin de l'année son intention de réduire les capacités et les coûts.

      2009
      Acquisition des 49 % restants de la société Macrotech Polyseal Inc, aux États-Unis. Cette société prend le nom de SKF Polyseal. Le réseau des sites SKF Solution Factory s'étend. Ce concept permet de regrouper la totalité de l'offre de services de SKF. En coopération avec l'université de Cambridge, le centre universitaire technologique SKF est mis en place sur le campus de Cambridge. Ouverture d'un centre mondial d'essais SKF à Bangalore.

      2010
      Le centre universitaire technologique SKF spécialisé en tribologie est créé en partenariat avec l'Imperial College de Londres. Ouverture de deux nouvelles usines en Inde (Hardiwar et Ahmedabad) et d'une autre en Russie (Tver). Ouverture de nouveaux centres de compétences SKF : pour le secteur de l'éolien à Shanghai et Houston ; pour l'industrie des hydrocarbures à Aberdeen et Stavanger ; pour la Marine, à Rotterdam. Ouverture d'un centre technique mondial SKF en Chine. Le réseau des sites SKF Solution Factory s'étend et comprend 17 unités à la fin de l'année. Acquisition de la société américaine de systèmes de lubrification Lincoln Holdings.

      2011
      Cession de l'usine de cages de Göteborg. Le centre universitaire technologique SKF sur le développement durable et l'environnement est créé en partenariat avec l'université technologique Chalmers à Göteborg. Le SKF Distributor College, lancé en 2001, remet son 100 000ème certificat. Il propose des formations aux distributeurs SKF. Ouverture d'un centre de distribution latino-américain à Montevideo, en Uruguay. Ouverture d'une deuxième usine pour la production de roulements de taille moyenne à Dalian, au Nord-Est de la Chine. Agrandissement de l'usine au Brésil pour la production de roulements de roues haute performance. Ouverture du centre technique mondial SKF pour l'Inde à Bangalore. Un centre universitaire technologique SKF sur la maintenance conditionnelle et la gestion des équipements est créé en partenariat avec l'université technique de Luleå, en Suède.

      2012
      Acquisition de General Bearing Corporations, aux Etats-Unis. SKF développe des applications mobiles "Puissance de l'experise" pour les téléphones portables. Un record du monde est établi à Liseberg et SKF soutient le tournoi Kim Källström durant la Gothia Cup. L'intégration et changement de la marque de SNFA sont finalisés. SKF renforce son attention sur le développement durable et lance une stratégie climatique agréssive. Elle s'engafe également dans un partenariat avec WWF pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le concept BeyondZero est dévoilé grâce à un portfolio de solutions avec des avantages écologiques significatifs. SKF célebre son centenaire en Chine avec de nouveaux investissements et inaugure une nouvelle usine à Jinan.