Cookies sur le site Internet SKF

Nous utilisons des cookies pour optimiser l'utilisation de nos sites et applications Web. Si vous continuez sans modifier les paramètres de votre navigateur, nous supposons que vous consentez à recevoir des cookies. Toutefois, vous pouvez changer à tout moment les paramètres de gestion des cookies de votre navigateur.

Installation et assemblage

Logement de joint

Le type de logement de joint détermine la méthode d'installation, les équipements nécessaires et le degré de difficulté. Il existe quatre types principaux de logements de joint.
Logements fermés
Les logements fermés sont les logements de joint les plus couramment utilisés (fig. 1). Ils nécessitent un maximum d'aménagements et d'efforts pour vérifier que le joint est correctement monté, sans dommage. Toutes les tailles de sections de joint et de combinaisons de matériaux ne peuvent pas être installées dans ce type de logement de joint.
Logements ouverts
Les logements ouverts permettent au joint d'être inséré avec une déformation minimale et constituent donc un bon compromis lorsque le type de joint, le matériau ou la taille empêchent l'installation dans un logement fermé ou épaulé. Certains joints, comme les joints racleurs insérables, sont munis d'un manchon métallique qui retient le joint dans un logement ouvert grâce aux forces de pression (fig. 2), tandis que d'autres joints peuvent nécessiter un segment d'arrêt (fig. 3). Des segments d'arrêt en plastique, comme le modèle RI pour les tiges ou le modèle RR pour le piston, sont disponibles auprès de SKF sur demande. Les logements ouverts nécessitent des rayons de bord ou des chanfreins spécifiques pour empêcher tout endommagement du joint lorsque celui-ci pénètre dans le logement ou passe la rainure du segment d'arrêt.
Logements en deux parties
Ces logements comportent deux composants machine démontables qui permettent d'obtenir un logement ouvert pour monter le joint et un logement fermé lorsque la machine est remontée (fig. 4).
Logements épaulés
Les logements épaulés permettent aux joints d'être installés avec une déformation minimale (fig. 5). Les joints racleurs encliquetables en sont un exemple courant dans les vérins hydrauliques.

Rayons d'arrondi

Les rayons d'arrondi à l'intérieur du logement doivent avoir des dimensions qui permettent d'éviter tout contact intempestif avec la partie adjacente du joint. Les recommandations concernant le rayon d'arrondi du côté statique figurent dans les listes de dimensions de la section du produit correspondant.

Rayons de bords du logement

Tous les bords extérieurs de logement ainsi que tout autre bord pouvant entrer en contact avec le joint pendant l'installation ou l'utilisation doivent être cassés par un petit rayon. Dans le cas contraire, le bord tranchant pourrait endommager le joint. Sauf spécification contraire, tous les bords extérieurs de logement doivent avoir un rayon d'environ 0,2 mm (0,008 po.).
SKF logo