Cookies on the SKF website

SKF uses cookies on our websites to align the information shown as closely as possible to our visitors’ preferences, such as country and language choices.

Will you accept SKF cookies?

Contact

Questions fréquemment posées

Vous trouverez ici la réponse aux questions portant sur les Spandau Pumpen, et plus précisément sur les points suivants:

  • Principes de fonctionnement
  • Conception
  • Fluides
  • Système électrique
  • Homologations

Pour toute autre question, veuillez consulter la section Contact

Les Spandau Pumpen sont-elles homologuées ATEX ?
Les pompes à encre Spandau (PAB et PNB) sont homologuées ATEX – elles sont certifiées et marquées en conséquence. Les certificats de conformité et les certificats de test de prototype/confirmation de dépôt respectifs sont disponibles sur demande pour les deux séries de pompes.
Les Spandau Pumpen sont-elles homologuées UL ou CSA ?
Les moteurs d'entraînement sont conformes aux réglementations VDE ainsi qu'aux normes européennes sur les moteurs (DIN EN 60 034-1) et portent un marquage CE.

Des versions conformes à des réglementations non-européennes, par exemple CSA, UL ou d'autres exigences nationales, sont possibles.
Quels sont les points à prendre en compte lors de l'utilisation de convertisseurs de fréquence ?
Lors de l'utilisation de convertisseurs de fréquence, vérifiez que les éléments RC permettent la suppression des interférences et, le cas échéant, le filtrage de tension.

En principe, une protection de moteur à thermistance ne peut être obtenue qu'à l'aide de capteurs thermiques (PTC) avec une unité de déclenchement correspondante.
Les Spandau Pumpen peuvent-elles être utilisées avec des convertisseurs de fréquence ?
En général, nos entraînements de pompe peuvent être adaptés pour le fonctionnement avec des convertisseurs de fréquence.
Quels sont les points à prendre en compte en cas de différentes tensions de secteur ?
Les Spandau Pumpen standard doivent être alimentées par des tensions conformes à IEC38. Lorsque les pompes sont utilisées avec des paramètres électriques non-européens, il ne faut pas oublier que la fréquence et la tension sont en rapport direct l'une avec l'autre. Les entraînements de pompe et/ou les éléments hydrauliques sont réglés en usine afin de garantir l'obtention des paramètres de débit requis, même à différentes fréquences. Vous trouverez les caractéristiques respectives dans nos brochures.
Quelles sont les viscosités maximales que peut avoir un liquide ?

Sauf indication contraire, les courbes caractéristiques présentées dans les brochures sont applicables pour des viscosités de 1 mm²/s à une densité de 1 kg/dm³.

Mais certains types de pompes permettent des viscosités plus élevées. Vous trouverez des informations plus détaillées dans nos brochures. Les viscosités maximales sont les suivantes pour :

pompes centrifuges : 20 mm²/s
pompes volumétriques : 2 500 mm²/s

Des viscosités supérieures sont disponibles sur demande.

Quelle est la quantité de contamination maximale autorisée pour un liquide ?
En raison de la conception des pompes individuelles, on peut admettre différents degrés de contamination du liquide pompé. Il est donc possible de pomper des liquides propres, troubles et sales.

Pour les pompes centrifuges : des particules de contaminants d'une taille comprise entre 0,3 mm et 8 mm sont admissibles, selon le type de pompe. Les valeurs inférieures sont applicables pour des roues fermées et les valeurs supérieures pour des roues ouvertes.

Un autre facteur est la quantité de contaminants dans le liquide. À ce niveau également, le principe suivant est applicable : de grandes quantités de contaminants nécessitent l'utilisation de roues ouvertes.

Pour les pompes à vis, seuls des liquides propres sans composants abrasifs ou à fibres longues (avec des contaminants présentant une taille de particules maximale de 0,05 mm à un maximum de 40 mg/l) sont autorisés, en raison de la conception de ces pompes.

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter.
Quelle est la température maximale que peut avoir le liquide ?
Il y a des restrictions concernant la température des liquides pompés pour chaque type de pompe, selon les matériaux utilisés. Vous trouverez des informations concrètes sur ceci dans les brochures respectives.

Parmi les pompes en plastique, certaines sont limitées à des températures comprises entre -30 °C et +60 °C. L'utilisation d'un plastique spécial permet d'élargir cette plage à -100 °C à +150 °C.

En général, des limites de -30 °C à +90 °C sont applicables pour des pompes métalliques. Avec une version spéciale, il est possible d'élargir cette plage à -70 °C à +170 °C.
Pour quels liquides sont utilisées les Spandau Pumpen?
Les Spandau Pumpen sont utilisées pour un grand nombre de liquides industriels,

parmi lesquels émulsions, fluides de refroidissement, laques, bases, encres contenant des solvants, huiles, solutions organiques, agents de nettoyage, acides, lubrifiants, huiles thermiques, eau (distillée ou déionisée) et peintures à base d'eau. Les liquides pouvant être utilisés dans chaque cas concret dépendent de la pompe. Pour obtenir des informations sur ceci, consultez les brochures respectives ou contactez-nous.
Les Spandau Pumpen sont-elles auto-amorçantes ?
Nos pompes à vis sont auto-amorçantes du fait de leur conception.

Les pompes à immersion Spandau sans garniture ne sont pas auto-amorçantes. La première roue doit être mouillée pour la procédure de démarrage.
Pourquoi doit-on contrôler le sens de rotation ?
Du fait de leur conception, les pompes centrifuges assurent la distribution même lorsqu'elles fonctionnent dans le sens opposé au sens de rotation. Mais seul un tiers du débit volumétrique requis est obtenu. La pompe ne peut pratiquement pas être endommagée en cas de sens de rotation incorrect. Pour les pompes à vis, le sens de rotation est beaucoup plus critique. Elles sont détruites si elles tournent dans le mauvais sens. Si aucun liquide n'est distribué et que le système hydraulique de la pompe n'est donc pas lubrifié, la pompe tournera à sec. L'augmentation dramatique de la température des composants hydrauliques entraînera une destruction immédiate et irréparable des vis et du revêtement du carter.
Toutes les Spandau Pumpen sont-elles sans garniture ?
Toutes les pompes centrifuges (pompes à immersion) Spandau sont sans garniture. Nos pompes à vis LMP sont une exception. Ces pompes volumétriques sont livrées avec des garnitures d'arbre ou des garnitures mécaniques afin de pouvoir fonctionner avec fiabilité même à des pressions de 120 bar.
Les pompes à immersion Spandau sans garniture doivent-elles être immergées dans une cuve ?
Toutes nos pompes centrifuges sans garniture doivent être immergées dans une cuve (à ne pas confondre avec des pompes à moteur submersible, qui doivent être complètement immergées, moteur compris, dans le liquide). Une cuve est une nécessité absolue en raison des fuites due à la conception.
Qu'est-ce qu'une pompe à immersion sans garniture ?
En général, les pompes nécessitent une garniture d'arbre. Ces garnitures sont très sensibles aux liquides contaminés et au fonctionnement à sec. La garniture est donc la principale pièce d'usure d'une pompe. La plupart des défaillances de pompe sont dues à des garnitures défectueuses. Grâce à leur conception, les pompes sans garniture ne nécessitent aucune garniture d'arbre. Sur ces pompes, la roue est placée sur un arbre de moteur étendu. La pompe étant utilisée comme une pompe à immersion, la fuite contrôlée reste dans la cuve ou le réservoir. La conception sans garniture des pompes à immersion Spandau leur permet de fonctionner à sec pendant une période limitée.

Spandau Pumpen est l'un des rares fabricants au monde capables de produire des pompes sans garniture fiables à des pressions de service pouvant atteindre 25 bar.
Comment fonctionne une pompe à vis ?
Une pompe de ce type comporte trois vis les unes à côté des autres dans le carter de refoulement. La vis primaire, ou vis d'entraînement, au milieu forme la cavité de pompage lorsqu'elle s'engrène avec les deux vis secondaires.

La rotation du jeu de vis ouvre des cavités du côté aspiration, dans lesquelles s'écoule le liquide de la pompe. Le moment angulaire des vis force le liquide à traverser les cavités en cours de fermeture, pour atteindre le port de pression de la pompe.

Ce principe correspond à un piston en mouvement constant dans une seule direction et le résultat ainsi obtenu est un débit volumétrique uniforme sans à-coups.

La pression maximale qu'il est possible d'obtenir est limitée par la résistance mécanique des composants, mais surtout par la puissance du moteur.